NOUVELLES

Écrasement en Colombie: Chapecoense, la petite équipe brésilienne qui avait surpris le football sud-américain

29/11/2016 08:23 EST | Actualisé 29/11/2016 08:28 EST

Le Petit Poucet du football sud-américain. Lundi 28 novembre au soir, un avion, avec à son bord 81 personnes, dont l'équipe brésilienne de football Chapecoense, s'est écrasé en Colombie, près de Medellin dans le nord-ouest du pays. Depuis l'annonce de ce drame, de nombreuses personnalités sportives ont exprimé leur soutien, notamment sur les réseaux sociaux.

L'ancien gardien emblématique du Real Madrid, Iker Casillas a formulé "ses condoléances" sur Twitter, avant de souhaiter beaucoup de "courage et de force" aux survivants. De nombreux club internationaux ont également réagi au drame.

Les joueurs se rendaient à Medellin pour y affronter l'Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana. Une compétition considérée comme l'équivalent de la Ligue Europa. Une performance sportive remarquable pour une jeune équipe qui n'a cessé de surprendre les observateurs cette année.

Neuvième de la première division brésilienne, le club, basé dans la ville de Chapecó dans l'état du sud de Santa Caterina, avait réalisé un grand parcours pour se hisser en finale. Écartant notamment la mythique équipe argentine de San Lorenzo en demi-finale.

Juste après leur victoire contre le club argentin, les joueurs de l'équipe avaient publié une vidéo sur Twitter, célébrant leur superbe performance.

Avant le drame, Chapecoense restait sur une défaite contre le champion brésilien en titre Palmeiras. Repéré par Ouest-France, le compte Facebook du club avait publié une vidéo des joueurs juste avant leur embarquement pour la Colombie.

Peu après l'annonce du crash, l'aviation civile colombienne a publié la liste des passagers.

Les autorités aéroportuaires font état de six survivants. Alan Ruschel, le défenseur central de l'équipe - très majoritairement composée de Brésiliens - aurait survécu. Selon plusieurs médias locaux, le joueur, qui avait publié de nombreuses photos avant l'accident, souffrirait de multiples fractures.

"Grace à Dieu, Alan est à l'hôpital, état stable. Nous prions pour tous ceux qui n'ont pas encore été secourus, force à toutes les familles. Situation compliquée, difficile. Seul Dieu peut vraiment donner la force. Merci Dieu."

Evidemment, la finale de la Copa Sudamericana a été suspendue ainsi que toutes les activités de la confédération sud-américaine.