POLITIQUE

Une pub de la CAQ attaque Couillard et Lisée sur le tchador

24/11/2016 10:12 EST | Actualisé 24/11/2016 10:12 EST

QUÉBEC – Libéraux et péquistes dénoncent une publicité de la CAQ qui affirme que Philippe Couillard et Jean-François Lisée sont «en faveur» du port du tchador par des enseignantes au Québec.

L’affiche en noir et blanc diffusée sur les médias sociaux affirme : «Couillard et Lisée en faveur du tchador pour les enseignantes dans nos écoles». Le tchador est ce long vêtement islamique qui couvre tout le corps, sauf l’ovale du visage.

«Philippe Couillard et Jean-François Lisée ont voté en faveur du projet de loi 62 qui permet, notamment, à une enseignante de porter un tchador dans nos écoles», écrit la CAQ sur sa page Facebook.

caq tchador

Dans les faits, le projet de loi déposé par le gouvernement Couillard vise à s’assurer que les services de l’État sont donnés et reçus à visage découvert, ce qui n’inclut pas le tchador. Le PQ, pour sa part, a voté pour l’adoption du principe du projet de loi, qui n’a pas encore été adopté.

«À la CAQ, nous considérons qu’une enseignante est un modèle pour les enfants et on ne peut accepter qu’elle porte un symbole qui envoie un signal de soumission, contraire au principe de l'égalité entre les femmes et les hommes», poursuit la formation politique sur sa page Facebook.

Sur Twitter, le parti de François Legault ajoute: «Seule la #CAQ défend nos valeurs!».

La publicité a soulevé l’ire des deux partis visés. Le leader parlementaire du gouvernement Couillard, Jean-Marc Fournier, a accusé François Legault de miser sur la «division» des Québécois pour marquer des gains politiques.

Celui-ci estime qu’il est faux de laisser entendre que le PLQ est «en faveur» du port du tchador. «Est-ce que les libéraux et les péquistes veulent avoir en ce moment des enseignantes en tchador? Vous le savez que ce n’est pas vrai!», a-t-il lancé.

Toutefois, le gouvernement Couillard doit respecter les Chartes des droits et libertés, argue Jean-Marc Fournier, et favoriser le vivre ensemble.

François Legault est-il «raciste»?, lui a demandé un journaliste. «Vous avez dit un mot, c’est peut-être le bon mot», a-t-il glissé, sans le reprendre.

Pour sa part, le chef péquiste, Jean-François Lisée, estime que «François Legault a décidé de diffuser une publicité qu'il sait mensongère».

Jean-François Lisée dévoilait justement la nouvelle position identitaire de son parti qui prévoit bannir le tchador pour tous les employés de l’État. Cette position ne faisait toutefois pas partie de ses engagements durant la course à la chefferie.

Le chef péquiste croit que ce sont les sondages internes en vue des élections partielles qui ont poussé la CAQ a diffusé la publicité. «On sait que ça va mal, dans Arthabaska, pour la CAQ, à cause de leur utilisation de Sylvie Roy, on le sait, ça, on le voit sur le terrain, dit-il. Puis on sait que ça va mal à Saint-Jérôme pour la CAQ. Alors, est-ce que c'est pour ça que François Legault a décidé ‘‘écoute, ça va tellement mal qu'on va mentir, ça va tellement mal qu'on va utiliser un argument d'une démagogie jamais connue au Québec’’.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Hijab, burqa, niqab ou tchador?