BIEN-ÊTRE

10 ouvertures de station de ski à ne pas manquer

21/11/2016 11:32 EST | Actualisé 25/11/2016 01:42 EST
Geneviève Larivière

Cet article a été initialement publié sur Zoneski.com

Les junkies du ski les connaissent, les surveillent et les fréquentent, les moins mordus se demandent si ça en vaut bien la peine… Vous l’aurez deviné, il est question des ouvertures hâtives des stations de ski, qui s’embarquent année après année dans le bal de la production de neige, à grands coups de canons et de prières à mère Nature. Pour titiller le skieur qui sommeille peut-être encore en vous (nous, la neige de dimanche nous a bien réveillés!), voici un court palmarès des ouvertures à ne pas manquer.

1. Tremblant (Laurentides)

Si ce n’est pas sur le versant sud, c’est au nord que ça se passe! La station bénéficie de plusieurs facteurs favorisant un enneigement de qualité, qu’il soit naturel ou mécanique. L’ouverture de Tremblant se vit généralement fin novembre, avec du ski de haut en bas, sur une neige douce et bien travaillée, après avoir traversé la haie d’honneur des employés de la station, qui remercient les skieurs d’être fidèles au poste!

2. Mont Sainte-Anne (Québec)

Les clubs de compétition connaissent la routine de pré-saison du Mont-Sainte-Anne par coeur… et savent que dès la fin novembre, ils pourront enfiler les virages sous le télésiège quadruple du versant nord. Si vos spatules trépignent et que vous êtes loin de Tremblant, c’est la bonne solution!

3. Ski Saint-Bruno (Montérégie)

Dans les petits pots, les meilleurs onguents! Le dicton est vérifiable à Ski Saint-Bruno, où le travail des pistes est toujours parfait, et où la fabrication de la neige est devenue une science à part entière. Les amateurs du parc à neige n’ont jamais à attendre bien longtemps pour profiter des modules et les premiers virages de la saison se font bien souvent avant décembre. La station ouvre la totalité de son domaine skiable en quelques jours grâce à sa capacité en production de neige.

4. Saint-Sauveur (Laurentides)

Année après année, cette station se targue d’être la première station de ski du Québec à ouvrir ses pentes aux skieurs. La tradition maintenant instaurée permet aux impatients de dévaler la piste alors que l’enneigement se poursuit dans les pentes voisines. Tenez-vous prêts… ça pourrait se faire dans les prochains jours!

5. Bromont (Montérégie)

Également parmi les premières stations à ouvrir le feu de ses canons à neige, cette station des Cantons-de-l’Est jouit d’une avance considérable chaque année par rapport à ses voisines grâce aux investissements massifs effectués sur toute la technologie et les méthodes d’enneigement mécanique. On peut y skier tôt en décembre dans des pistes ouvertes pleine largeur, de haut en bas, sur le versant du Village.

6. Vallée Bleue (Laurentides)

C’est l’ouverture dont personne ne parle! Cette petite station de Val-David est pourtant parmi les premières à ouvrir après avoir enneigé très rapidement ses pistes. Sa taille, son orientation et sa situation géographique rendent l’enneigement relativement facile et bien souvent, les pistes peuvent être dévalées au presque en même temps qu’à Saint-Sauveur ou Saint-Bruno. Si vous voulez éviter les foules et la cohue… pensez à Vallée Bleue!

7. Le Valinouet (Saguenay-Lac-St-Jean)

La présence de cette station jeannoise dans le palmarès en fera sans doute sourciller plus d’un, puisque le Valinouet ne possède aucun canon à neige. C’est donc sur une neige 100% naturelle que les skieurs peuvent glisser chaque hiver et ce, dès que le couvert neigeux est suffisant. La station enregistre des chutes de neige moyennes d’environ 6 mètres (600cm!) par année et l’orientation des versants favorise l’accumulation de cette manne blanche au plus grand plaisir des skieurs.

8. Killington (Vermont)

Les skieurs que les kilomètres à parcourir n’effraient pas ont l’habitude de rouler jusqu’à Killington pour profiter d’une descente hâtive dans le secteur du télésiège North Ridge Triple… c’est d’ailleurs officiellement lancé pour cette année, au moment où vous lisez ces lignes. Vos bottes de ski trépignent? Roulez vers le sud!

9. Sunday River (Maine)

À l’instar de sa voisine vermontoise, Sunday River est très souvent dans le top-3 des stations en opération hâtive. L’an dernier (2015), on y skiait un 19 octobre, de haut en bas. Cette année, la station est contrainte à une situation un peu différente avec un bris mécanique… mais elle demeure à surveiller!

10. Jay Peak (Vermont)

Le fameux « Jay Cloud », bien connu des habitués, est très souvent généreux en début de saison et permet à la station de fabriquer une base de neige mélangée avec les précipitations naturelles. Bien que la station ne soit pas la toute première à ouvrir ses pentes, l’ouverture de Jay Peak demeure un événement à vivre pour la possibilité de faire les premières virages à partir du sommet du Tram!

Vous êtes prêts? À vos skis, et bonne saison!

10 ouvertures de station de ski à ne pas manquer (2016)

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter