Les coulisses des meilleurs entrepreneurs des Dragons

Caroline Neron

Vous êtes «fan» des Dragons à Radio-Canada ? Eh ! bien, vous n’êtes pas seul ! L'émission de télé-réalité «Dans l’œil du dragon» (Dragons' Den en anglais) a été adaptée dans plus de 30 versions locales partout à travers le monde. L’idée est toute simple : des entrepreneurs en démarrage présentent leurs grands projets à des investisseurs.

Mais voilà, ces investisseurs sont certains des gens d’affaires les plus fortunés, comme Ibukun Awosika, qui a défoncé le proverbial plafond de verre et est devenue la présidente d’une grande banque nigérienne ou le maire, multimillionnaire, de Jérusalem, Nir Barkat, sans oublier Caroline Néron, la créatrice de joaillerie qui possède plus de 20 magasins partout à travers le Canada.

Faisons connaissance avec ces gens d’affaires et leur parcours.

jochen schweizer

Jochen Schweizer : Allemagne – « Die Höhle der Löwen » (Lion’s Den)

Pionnier des sports extrêmes, Jochen Schweizer a mis sa réputation dans ce domaine au service d’un film sur ce sujet et d’une agence de publicité baptisée Kajak Sports Productions en 1985. Lorsqu’un employé a subi un accident mortel alors que l’entreprise était en activité depuis quatre ans, elle a réorienté ses affaires sur des aventures extrêmes pour ses clients. Rebaptisée Jochen Schweizer Group, l’entreprise emploie désormais plus de 500 personnes et affiche des recettes de plus de 100 millions $ par an grâce au développement d’installations et de forfaits excitants et sécuritaires comme du saut en bungee et des excursions en hélicoptère.

Ibukun Awosika : Nigéria – « Dragons’ Den Nigera »

Mme Awosika est actuellement la présidente de la First Bank of Nigeria, la plus grande banque du pays, et est elle-même entrepreneure. En 1989, elle a fondé une entreprise de fabrication de meubles baptisée Quebees Limited. Elle s’est ensuite intéressée à l’autosuffisance financière de son pays et est devenue membre du conseil d’administration du Sovereign Wealth Fund. Difficile de trouver autant d’expérience aussi diversifiée dans un autre candidat.

caroline neron

Caroline Néron : Québec — « Dans l’œil du dragon »

Caroline Néron a acquis le droit d’être une dragonne grâce à sa ligne de bijoux, l’une des plus populaires au Canada. Tout a commencé avec une petite idée lors d’un voyage à Las Vegas en 2004 et, aujourd’hui, elle possède plus de 20 adresses partout au Canada, en plus d’être représentée dans une centaine d’autres à travers le monde. Elle gère également un site de commerce électronique et propose pas moins de 3000 créations, incluant des sacs à main, des lunettes soleil, des accessoires mode pour homme, des fragrances et d’autres biens de luxe. Pas surprenant qu’on dise de son entreprise que c’est « la Victoria’s Secret de la bijouterie ». Sa collection des Fêtes à édition limitée est époustouflante et propose des pierres et cristaux comme le quartz rose et la labradorite noire.

caroline neron

nir barkat

Nir Barkat : Israël — « Hakrishim » (The Sharks)

L’actuel maire de Jérusalem a été un dragon de l’édition israélienne de l’émission en 2007 en raison de sa carrière d’entrepreneur du domaine des technologies et d’investisseur en capital-risque. C’est ainsi qu’il est devenu le politicien le plus riche du pays avec une valeur nette de plus de 160 millions $. Pour lui, il n’y a pas vraiment de différence entre sa vie d’entrepreneur et sa vie de politicien, puisqu’il se voit désormais comme un entrepreneur vivant pour le bien public.

deborah meaden

Deborah Meaden : Royaume-Uni – « Dragons’ Den »

Deborah Meaden a entrepris sa carrière en tant que « carney », un terme britannique pour désigner les opérateurs et employés de parcs d’attractions. Si, si ! Elle dirigeait le parc d’attractions de ses parents avant de se joindre à leur entreprise de parc à roulottes pour ensuite orchestrer un rachat de la direction et en devenir l’actionnaire majoritaire. Elle est ressortie de l’aventure avec un porte-folio d’actions évalué à plus de 40 millions $. Elle a ensuite fait l’acquisition d’une usine de textiles et fondé une entreprise qui vend des biens de luxe britanniques d’origine historique. C’est la femme qui a la plus longue carrière comme dragonne dans toute l’histoire de la franchise.

Ne manquez pas « Dans l’œil du Dragon » dès le 9 décembre 2016 sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé et n’oubliez pas de visiter son site web afin de trouver le cadeau idéal pour un être cher, car le temps des fêtes est à nos portes !