DIVERTISSEMENT

La « reine du funk » Sharon Jones n'est plus

18/11/2016 11:18 EST | Actualisé 18/11/2016 11:18 EST

La leader du groupe funk/R&B The Dap Kings, Sharon Jones, est décédée vendredi. Elle avait 60 ans.

Sharon Lafaye Jones a succombé à un cancer du pancréas. Son site Internet indique qu’elle s'est éteinte paisiblement, entourée de ses proches et de membres de son groupe, The Dap-Kings.

Surnommée la « reine du funk », elle avait d’ailleurs donné l'un de ces concerts qui ont fait sa renommée à Montréal l'été dernier, dans le cadre du Festival international de jazz (FIJM).

Sharon Jones et les Dap-Kings


Née en 1956 en Caroline du Sud, Sharon Jones a chanté dans des églises, mais n'a véritablement débuté sa carrière artistique qu'en 1996, avant de connaître le succès en 2002, selon une brève biographie sur le site du FIJM. Avant de se lancer en musique, elle avait notamment travaillé comme gardienne de prison à New York.

Sharon Jones a joué avec les plus grands noms de la soul, dont The Drifters ou Maceo Parker. Elle est à l'origine de plusieurs chansons appréciées des connaisseurs de la scène funk, dont Damn It's Hot ou You Better Think Twice.

À partir des années 2000, Sharon Jones s’est entourée de la formation The Dap-Kings, qui a déjà collaboré avec Amy Winehouse. Elle avait été en nomination aux prix Grammy, en 2014, pour son album Give The People What They Want.

Récemment, Sharon Jones interprétait aussi la chanson Midnight Rider dans une publicité du constructeur Lincoln mettant en vedette l'acteur Matthew McConaughey.

Son combat contre le cancer avait aussi été raconté dans le documentaire Miss Sharon Jones! de Barbara Kopple, en 2015, présenté notamment au Festival international du film de Toronto.