BIEN-ÊTRE

Tout vendre pour subir une opération au cerveau à l'étranger

14/11/2016 04:24 EST | Actualisé 14/11/2016 04:24 EST
radiocanada

Une femme de 38 ans de Lac-Sergent tente d'amasser quelque 105 000 $ pour subir une opération à l'étranger afin de retirer un kyste situé au milieu de son cerveau. En plus de vendre tous ses biens, elle demande l'aide du grand public par le biais d'une campagne de financement.

Depuis au moins six ans, Karen Sheedy souffre de maux de tête intenses qui minent sa qualité de vie et l'empêche même de sortir de la maison.

« Un mal de tête du matin jusqu'au soir qui est intolérable, des maux de tête à m'en faire tomber sans connaissance et à en crier de douleur. Ça passe par crise, mais ça peut arriver de 3 à 20 fois dans une journée », raconte la femme.

En raison de son état de santé, Karen Sheedy a dû quitter son emploi de fonctionnaire et a lancé sa propre entreprise pour travailler de la maison.

Il y a moins d'un an, on lui a décelé un kyste de 2,1 centimètres au milieu du cerveau. La femme est certaine qu'il est la cause de tous ses maux, mais pas les neurochirurgiens québécois qu'elle a consultés.

« Ils considèrent que tous mes symptômes ne sont pas relatifs au kyste pinéal », explique-t-elle. Pour cette raison et parce que la délicate opération est très risquée, ils refusent de l'opérer.

radiocanada

Encouragée par d'autres Canadiens qui ont subi une opération semblable aux États-Unis, elle croit fermement que la chirurgie lui redonnera la santé. Elle affirme que des neurochirurgiens américains reconnaissent le lien entre son kyste et ses problèmes de santé.

Elle prend l'exemple de Sébastien Jacques, un jeune champion de tennis québécois dont la vie a basculé en raison de symptômes semblables aux siens. Il a été opéré avec succès en février 2015 en Californie.

« Les gens s'en sortent très bien, s'en sortent en forme », constate-t-elle.

Karen Sheedy a amassé jusqu'ici 34 000 $, dont près de 27 000 $ grâce à une campagne de financement sur le site Crowdrise, qui est toujours en cours. Elle a également mis sa maison en vente.

En attendant, elle multiplie les démarches pour réussir à faire baisser les coûts de l'opération. Selon les chiffres obtenus jusqu'ici, une chirurgie en Californie lui coûterait 105 000 $ avec l'hébergement et le billet d'avion. Elle entend aussi approcher des neurochirurgiens français pour obtenir une autre expertise.

VOIR AUSSI: