NOUVELLES

Aaron Schock, un ex-élu américain (trop) fan de «Downton Abbey» inculpé

10/11/2016 06:48 EST | Actualisé 10/11/2016 06:49 EST

Un ancien député du Congrès américain a été inculpé jeudi de détournements de fonds publics après avoir décoré son bureau de chandeliers, bronzes et plumes de faisan, un décor extravagant inspiré de la série télévisée britannique Downton Abbey.

Aaron Schock, 35 ans, doit répondre de 24 charges, selon l'acte d'inculpation qui détaille ses dépenses douteuses faites sur son compte parlementaire. On lui reproche aussi diverses fraudes et des fausses déclarations à l'administration fiscale.

M. Schock, une ancienne étoile montante du Parti républicain, avait dû démissionner en 2015 de son poste de législateur après une série d'articles décrivant son goût pour les concerts pop et les déplacements en avion privé.

Ce luxueux train de vie était à l'image de son bureau sur la colline du Capitole, qu'il avait fait entièrement rénover, les murs repeints en rouge foncé étant tapissés de cadres dorés, un lustre en cristal pendant du plafond.

Aaron Schock, envoyé à la Chambre des représentants par les électeurs de l'Etat septentrional de l'Illinois, aimait s'exposer sur les réseaux sociaux dans toutes sortes de postures plus ou moins sportives et branchées lors de voyages lointains.

On l'a ainsi vu se photographier en train de sauter sur un glacier de Patagonie, surfant à Hawaï, dévalant une rivière en rafting ou encore dansant le tango à Buenos Aires.

Doté d'abdominaux nettement plus spectaculaires que la moyenne de ses collègues masculins du Congrès, il a posé chemise ouverte pour le magazine Men's Health et a nagé dans une piscine de l'académie militaire de West Point, portant simplement un pantalon de treillis et un fusil d'assaut.

Voir aussi:

BAFTA Celebrates 'Downton Abbey'

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter