POLITIQUE

Trudeau dit être prêt à renégocier l'ALÉNA avec Trump

10/11/2016 12:02 EST

Le premier ministre canadien Justin Trudeau s'est dit "ouvert" jeudi à renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), tel que souhaité par le président élu Donald Trump pendant la campagne électorale américaine.

"Si les Américains veulent parler de l'ALÉNA ou de n'importe quel autre accord commercial, (le Canada) est toujours ouvert pour en discuter avec eux", a indiqué en point de presse le chef du gouvernement libéral, farouche défenseur du libre-échange.

A l'inverse, M. Trump a plaidé durant sa campagne pour un retour à davantage de protectionnisme aux Etats-Unis, évoquant maintes fois une renégociation, voire une abrogation, de l'ALÉNA. Ce traité a été conclu par Washington et Ottawa en 1989, puis étendu au Mexique cinq ans plus tard.

Mais pour M. Trudeau, une telle renégociation doit permettre de "voir comment les travailleurs et les citoyens des deux pays peuvent tirer plus d'avantages et comment augmenter la croissance économique".

Justin Trudeau a par ailleurs indiqué qu'il s'était entretenu mercredi soir avec Donald Trump. "L'appel a été court, mais c'est un démarrage fort de ce qui va être une relation constructive", a-t-il relevé.

Au futur président américain, qui entrera en fonction le 20 janvier, "j'ai dit combien la relation (entre les deux pays nord-américains) est importante, combien je suis impatient de continuer à travailler à la promotion des intérêts canadiens et des opportunités pour tous, et que nos deux pays ont beaucoup à réaliser ensemble", a-t-il poursuivi.

Partenaires commerciaux privilégiés, aux économies profondément intégrées grâce notamment à l'ALÉNA, le Canada et les Etats-Unis ont réalisé des échanges de 670 milliards de dollars américains en 2015.

Trump: les unes de son élection


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter