NOUVELLES

Première Guerre mondiale: les Canadiens moins bien informés, dit une étude

10/11/2016 08:37 EST | Actualisé 10/11/2016 08:38 EST
Radio-Canada

Alors que le jour du Souvenir sera célébré partout au pays vendredi 11 novembre, une étude indique que les Canadiens ont des connaissances plus approximatives sur la Première Guerre mondiale que les populations d'autres pays ayant pris part au conflit.

Un texte de Thibault Jourdan

Seuls 66 % des Canadiens se rappellent avoir appris l'histoire du premier conflit mondial à l'école, soit bien en dessous de la moyenne de tous les pays analysés, qui s'établit à 72 %. De même, les Canadiens ont tendance à largement surestimer, avec un écart de plus de 110 000, le nombre de soldats morts. En comparaison, les Américains avaient un écart de seulement 4370 en ce qui concernait le nombre de soldats canadiens morts.

Méthodologie :

L'enquête, réalisée par l'institut Ipsos pour la Fondation Vimy, interroge les résidents de la Belgique, du Canada, de la France, de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne et des États-Unis.

Elle a été réalisée via le système de panel en ligne d'Ipsos. Au total, 5521 personnes ont été interrogées entre le 23 septembre et le 7 octobre parmi des adultes âgés de 18 à 64 ans au Canada et aux États-Unis, et de 16 à 64 ans dans tous les autres pays. Environ 1000 personnes ont été interrogées par pays, sauf en Belgique où l'échantillon est d'environ 500.

La marge d'erreur est de +/- 3,5 points de pourcentage pour le Canada, la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et les États-Unis, et de +/- 5 points de pourcentage pour la Belgique.

Les données ont été pondérées afin de correspondre au profil des populations des pays.


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter