NOUVELLES

Votre vie privée est-elle protégée?

06/11/2016 07:54 EST | Actualisé 06/11/2016 08:25 EST

On a appris cette semaine que des journalistes avaient été épiés par le Service de police de Montréal et la Sûreté du Québec. On a aussi appris que l'agence d'espionnage du Canada, le SCRS, avait agi dans l'illégalité en conservant des données personnelles pendant 10 ans. Une question se pose maintenant, est-ce que votre vie privée est vraiment privée ?

Un texte de Louis-Philippe Ouimet

Que ce soit un téléphone portable avec la géolocalisation activée, un ordinateur branché en mode wi-fi ou encore une montre intelligente en mode Bluetooth, nos appareils électroniques peuvent devenir une porte d'entrée sur notre vie privée. Il serait plus facile qu'on ne croit de nous espionner, affirme l'expert en informatique chez OKIOK, François Daigle.

«Je suis certain à 95 % que le gouvernement a les moyens de savoir où j'étais hier, avant-hier ou la semaine passée avec ou sans mandat.»

- François Daigle, expert en informatique chez OKIOK

Nos appareils, une mine d'or d'informations

Chaque jour, notre téléphone portable accumule quantité d'informations sur nos déplacements, nos communications et même nos habitudes de consommation, souligne M. Daigle. Et parfois, on en dévoile plus sur nous-mêmes que nous le pensons en téléchargeant des applications gratuites ou en acceptant certaines modalités d'utilisations d'un réseau social.

« Il y a une chose qui faut qu'on retienne : ce qui est gratuit c'est risqué. C'est aussi simple que ça. Parce que si c'est gratuit c'est qu'on attend quelque chose en retour », insiste un associé chez Fasken Martineau, Antoine Aylwin. Il ajoute que si c'est gratuit, on investira moins dans la sécurité.

«Il faut être conscient que quand on est sur un réseau sans fil gratuit, quand on utilise une fonctionnalité, une application qui est gratuite qui prend nos renseignements, il y a un retour en conséquence. Est-ce qu'on est prêt à prendre ce risque-là, c'est la question qu'il faut se poser.»

- Antoine Aylwin, associé chez Fasken Martineau

Mission impossible?

Ce qui relevait hier de la science-fiction est aujourd'hui réalité. Même si vous avez un mot de passe pour les verrouiller, nos appareils sont parfois vulnérables aux pirates informatiques, surtout dans les espaces publics, selon François Daigle.

« Il faut se méfier de tout système public wi-fi, que ce soit dans les aéroports, dans les hôtels. Des hommes d'affaires dans les hôtels se branchent sans protection. Les exemples sont par milliers d'informations commerciales dévoilées par négligence ». Selon lui, une des façons de mieux protéger sa vie privée est d'être prudent et d'encrypter les données de son ordinateur.

Écouter les conversations de son voisin

Plusieurs utilisateurs de téléphone cellulaire ne changent pas le mot de passe de leur réseau Bluetooth. Lorsque cette fonctionnalité est activée, il est possible d'écouter votre conversation téléphonique.

« Sur Internet, vous cherchez "piratage Bluetooth cellulaire" et vous allez avoir une multitude de logiciels à télécharger et à installer pour espionner la conversation Bluetooth de quelqu'un qui est à côté de vous dans un café », lance M. Daigle.

« La vie privée est aussi privée que l'intention qu'on a de la maintenir privée », conclut-il.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter