BIEN-ÊTRE

10 bonnes raisons de visiter Houston au Texas

02/11/2016 01:40 EDT
Sarah-Émilie Nault

Pour avoir déjà visité Austin, sa petite sœur, je savais que le Texas était bien plus que ce cliché de cowboys portant bottes et chapeaux. Je n’ai donc pas été surprise de découvrir un Houston à l’atmosphère et aux habitants totalement urbains, une ville — la 4e plus grande des États-Unis — dynamique et vibrante résolument tournée vers la culture, la gastronomie, les arts et les grands espaces. Voici 10 des nombreuses raisons de l’ajouter à sa liste de destinations voyage à explorer.

Le festival de murales HUE

C’est en compagnie du loquace et passionné artiste de rue Gonzo 247 que nous avons parcouru différents quartiers de Houston en prenant part au Houston Urban Experience Mural Festival. Pour la deuxième édition de ce festival d’art de la rue, plus de 100 artistes venus de partout à travers le monde (Brésil, Mexique, Iran, Puerto Rico, Argentine, Espagne...) ont pris d’assaut les murs de vieux bâtiments afin de les métamorphoser en œuvres d’art et ainsi, enjoliver les recoins plus tristounets de la ville. Infiniment généreux et talentueux, les artistes ne se sont pas fait prier pour partager leur passion pour la peinture, le dessin et la création en général, souvent sans même s’arrêter de créer devant nos yeux ébahis. Assurément l’une des activités les plus inspirantes de ce voyage à Houston, je me promets d’y retourner pour la 3e édition qui se tiendra l’an prochain.

Le Space Center et la NASA

Sur le terrain faisant face au musée, l’avion de transport NASA 905 ayant historiquement servi à transporter la navette Independence. Sur celui-ci, une réplique de ladite navette prenant place de façon tout à fait impressionnante. Le Space Center Houston est cet endroit spectaculaire où on aimerait passer des journées entières à tenter de comprendre l’espace et le monde scientifique qui s’y rattache. Si l’endroit accueille 1 million de visiteurs chaque année, c’est que tout ce qui est proposé est absolument fascinant. Entre le Skylab Trainer (une reconstitution du lieu où les astronautes se sont préparés aux premières expéditions dans l’espace), le contrôle de commandes d’Apollo, le Lunar Rover Trainer (le Rover ayant roulé sur la lune), la console de Mission Control et cette pièce exposant une foule de morceaux de lune (dont un tout petit que l’on peut même toucher), le musée le plus populaire de Houston impressionne autant les petits que les grands visiteurs.

Le baseball et les Astros

Nul besoin d’être un admirateur invétéré de baseball pour être transporté par l’ambiance et le charme du stade Minute Maid Park. Construit sur le site de l’ancienne gare Union Station, on s’est fait un devoir d’y garder de petits détails ferroviaires rendant l’endroit unique (lampadaires, murs de briques rouges, locomotive). C’est ici qu’évoluent, depuis 2000, les joueurs des Astros de Houston dont le joueur le plus connu à ce jour reste le célèbre Craig Biggio. On s’y rend pour vivre l’ambiance d’une partie autant que pour se balader entre les jolis murs et peut-être même visiter l’une des luxueuses loges.

Le BBQ

Le Texas est reconnu pour ses effluves épicés et fumés, et Houston ne fait pas exception. Le Jackson Street BBQ propose aux visiteurs comme aux locaux une expérience pour le moins animée alors que tous sont appelés à sélectionner leurs délices BBQ en glissant leur plateau sur un comptoir aux allures de cafétéria. Une cafétéria branchée où on passe sa commande et se fait répondre très fort et où il faut s’attendre à un maximum d’ambiance les soirs de matchs; le restaurant se trouvant à deux pas du Minute Maid Park.

La gastronomie

Houston prend doucement sa place en tant que destination gastronomique. Il est vrai que tous les restaurants que j’y ai visités étaient tous dotés de ce petit quelque chose de particulier rendant les expériences uniques. Au restaurant Hugo’s par exemple, la cuisine du chef Hugo Ortega nous a fait voyager avec style et saveurs jusqu’à son Mexique natal. Au restaurant Underbelly, Chris Shepherd a partagé avec nous sa vision de la culture américaine créole, sa passion pour les produits locaux et sa vision de partage et d’aventure reliée à la nourriture. Le brunch tout comme le décor champêtre du The Kitchen at the Dunlavy planté au cœur du Buffalo Bayou Park nous ont séduits. Et le côté hip du restaurant-bar-terrasse Lowbrow nous a ravis jusque sur sa terrasse.

Le vélo dans les bayous

Il existe 22 bayous à Houston et le Buffalo Bayou est celui que l’on surnomme « la mère des bayous ». Récemment complètement revitalisé, le parc de 160 acres ouvre aujourd’hui tout grand les bras aux randonneurs et aux cyclistes qui s’y rendent de plus en plus nombreux. Le long des 400 kilomètres de sentiers à vélo, les balades guidées se font amusantes et instructives alors que l’histoire des lieux environnants nous est racontée. Le parcours offre des points de vue imprenables sur les différents quartiers de la ville (dont le vieux port et le centre-ville), des arrêts possibles dans plusieurs parcs (dont le populaire Eleanor Tinsley Park) ainsi qu’un passage impressionnant sur le pont Jackson Hill surplombant le bayou du haut de ses 40 pieds.

Les musées

La ville de Houston propose 19 musées répartis en 4 jolies zones piétonnières aux amateurs d’art et de découvertes. Le musée des arts contemporains de Houston, le musée Menil Collection, le musée des beaux-arts et le musée des enfants de Houston font partie des musées les plus populaires de la ville.

Les microbrasseries

Houston célèbre avec fierté les entreprises et les produits locaux. La ville voit ainsi se pointer le bout du nez un nombre croissant de microbrasseries de qualité. Mon coup de cœur lors de ce passage à Houston: la 8th Wonder Brewery, une microbrasserie toute simple et pourtant tout à fait branchée. Il faut goûter à sa douzaine de bières en fût aux noms rigolos (Haterade, IntellectuAle, Rocketfuel, Hopston…) toutes offertes en version avec ou sans nitrogène et prendre place à la jolie terrasse WonderWorld dans la cour arrière. Les bières sont brassées sur place, derrière les murs composés de cannettes de bière maison, et des visites guidées de la petite brasserie sont offertes chaque jour par l’un des sympathiques propriétaires.

Les parcs

Houston est une grande ville qui, malgré ses enfilades de gratte-ciel, parvient à garder son souffle vert. Le projet et parc urbain Discovery Green s’élevant en plein cœur du centre-ville, le Memorial Park (avec ses sentiers, ses terrains de golf et de tennis et son espace de relaxation, de jardins et de pique-nique à venir) et l’Émancipation Park (le premier parc public à avoir vu le jour dans l’état du Texas) en sont les meilleurs exemples.

La vie nocturne

J’ai un petit sourire (et un léger mal de tête) lorsque je pense à notre soirée à la découverte de la vie nocturne de Houston. Car si la tournée des bars (Pub Crawl) proposée par le Houstonien Mike Smith — guide chez Houston Urban Adventures -, a débuté sur une note historique et plutôt sérieuse, elle s’est évidemment terminée à danser sur la terrasse du toit d’un bar joyeusement coincé entre les gratte-ciel illuminés. Il n’y a pas à dire, Houston sait faire la fête et les Barringer Bar & Lounge, The Houston Watch Co, Conservatory, Dean’s Downtown, Pastry War et autres bars que nous avons croisés nous ont charmés par leurs ambiances électriques et leurs fascinantes histoires.

-Envie de planifier un voyage à Houston ? Les informations nécessaires se retrouvent ici: https://www.visithoustontexas.com/

Virée à Houstons, au Texas

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter