NOUVELLES

Pourquoi ce tweet pourrait attirer des ennuis au co-fondateur de Vine

28/10/2016 06:53 EDT | Actualisé 28/10/2016 08:04 EDT

Rus Yusupov l'a amer. Le co-fondateur de Vine, en 2012, qui avait rapidement vendu son bébé à Twitter, s'est ému de la fermeture de celui-ci, annoncée ce jeudi 27 octobre.

L'entrepreneur basé à New York a publié un message sur son compte Twitter où il demande à ses 11 000 abonnés de "ne pas vendre [leur] entreprise".

Un tweet pas forcément bienvenu. En effet, lors de grands rachats d'entreprises et encore plus aux Etats-Unis, le vendeur signe presque systématiquement une clause de discrétion et de confidentialité, qui permet notamment à l'acheteur de s'éviter par la suite de potentiels actes de déloyauté ou des propos nuisant à son image.

En fin d'année dernière, George Lucas, le fondateur de Lucasfilm, qui avait passé le relais en vendant sa société à Disney en 2012, avait accordé une interview où il disait avoir vendu ses films –ses "enfants"– à "des esclavagistes blancs". Des propos qui avaient rapidement fait polémique et pour lesquels il avait dû faire marche arrière.

Voir aussi: les meilleures vidéos de Vine:

INOLTRE SU HUFFPOST

Elle a trouvé un travail et l'annonce sur Facebook de façon hilarante