NOUVELLES

Accord Canada-Union européenne: la Wallonie refuse de céder «sous la pression», affirme Paul Magnette

25/10/2016 11:13 EDT | Actualisé 25/10/2016 11:13 EDT

Le chef du gouvernement wallon Paul Magnette a affirmé mardi que personne ne pouvait "forcer" son parlement "à céder sous la pression" sur l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA), dont la signature, prévue jeudi, est toujours bloquée par le manque d'unanimité en Belgique.

"On ne peut pas nous forcer à céder sous la pression", a déclaré M. Magnette, menaçant de "cesser les négociations", à son arrivée à une réunion entre entités fédérées (francophones, néerlandophones et germanophone, ainsi que le gouvernement fédéral) à Bruxelles, convoquée à l'initiative du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders.

VOIR AUSSI:

Accord de libre-échange Canada-UE: les points importants

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter