NOUVELLES

Lynk & Co : une nouvelle marque d'auto voit le jour (PHOTOS)

21/10/2016 08:36 EDT | Actualisé 21/10/2016 08:37 EDT
Courtoisie

On l’avait annoncé à l’avance, mais c’est maintenant chose faite : la compagnie chinoise Geely et sa division suédoise Volvo ont dévoilé la naissance d’une nouvelle marque automobile, Lynk & Co, lors d’une conférence de presse tenue plus tôt cette semaine dans la capitale allemande Berlin. Et c’est avec l'utilitaire sport Lynk 01 que les deux manufacturiers ont choisi d’inaugurer ce nouveau marché, mais aussi une toute nouvelle façon de faire.

Lynk & Co

Car au-delà de la voiture elle-même, c’est tout le plan d’affaires de l’entreprise qui la distingue des autres manufacturiers. Ainsi, Lynk & Co n’offrira pas réellement de concessions traditionnelles alors que ses ventes se dérouleront en ligne.

LIRE AUSSI

Premier essai Volvo S90 & V90 2017 : Pour tenir compagnie au XC90

Les voitures, hybrides ou essence selon le modèle choisi, seront notamment disponibles dans un choix limité de coloris, et avec un nombre d’options tout aussi réduit. Les propriétaires n’auront même pas à se déplacer pour en prendre possession puisque Lynk & Co fera la livraison à domicile. « Il y aura des collections, un peu comme dans l'industrie de la mode, qui changeront au moins une fois par an », a expliqué Alain Visser, vice-président de l’entreprise.

Et tout comme les téléphones intelligents, les voitures seront achetés à forfait à versements mensuels, qu’il sera possible de renouveler aux 24 ou 36 mois, sans pénalité. Mieux encore, les propriétaires de voitures Lynk auront la possibilité d’offrir leur voiture en autopartage.

Grâce à une application mobile, il sera en effet possible aux détenteurs de Lynk d’offrir leur voiture en usage multiple, au moment où ils ne s’en serviront pas.

Une voiture multiculturelle

La Lynk 01 sera assemblée dans les installations que Geely possède en Chine, et sa distribution commencera au troisième trimestre de 2017. Elle sera cependant distribuée en Europe et en Amérique du Nord dès 2018.

Peu de détails sont pour le moment disponibles quant à la mécanique même de la voiture. Dans le cas de la Lynk 01, on sait seulement qu’elle sera animée par une motorisation hybride alimentée par un moteur de 1.5 litre à 3 cylindres à essence. Techniquement, l’auto reposera sur la nouvelle plateforme CMA (Compact Modular Architecture) développée en Suède et sur laquelle reposera aussi la future Volvo V40.

Selon le site AutoFocus, c’est le designer québécois Simon Lamarre, ancien designer chez Volvo à qui on doit notamment la Volvo C30 et la V40 et désormais au département de design chez Geely, qui aurait dessiné le premier modèle de Lynk & Co. Il a notamment été guidé par Peter Horbury, le grand manitou du design de Volvo.

La Lynk 01 disposera d’une panoplie de technologie connectée, et de nombreux systèmes de sécurité, de télématique et de conduite semi-autonome. C’est une autre compagnie suédoise, Ericsson, qui se chargera de la développer. Microsoft et Alibaba sont aussi des partenaires indispensables du développement du réseau de commercialisation.

Au moins deux autres voitures, pour lesquelles aucune information n’est encore disponible, sont aussi au menu de Lynk au cours des prochains mois.