VIDEO

Le Canadien confirme que Carey Price affrontera les Coyotes jeudi soir

20/10/2016 11:39 EDT | Actualisé 20/10/2016 11:39 EDT

BROSSARD - Le suspense de l'heure à Montréal est terminé: Carey Price effectuera un retour au jeu.

Après une absence de 329 jours de calendrier, Price sera dépêché dans la mêlée pour affronter les Coyotes de l'Arizona jeudi soir au Centre Bell.

Le gardien de 29 ans amorcera donc un premier match régulier dans l'uniforme du Canadien depuis le 25 novembre, à New York, face aux Rangers. Sa dernière sortie au Centre Bell en saison régulière remonte au 22 novembre, face aux Islanders de New York.

En septembre, Price a montré qu'il était complètement rétabli de sa blessure au genou droit, aidant le Canada à remporter le tournoi de la Coupe du monde. Il a ensuite participé à un match préparatoire, le 6 octobre contre les Maple Leafs de Toronto, lors duquel il avait concédé un but en 60 minutes de jeu.

Mais un virus, quatre jours avant le premier match de la saison, est venu retarder sa rentrée tant attendue. Price n'a pas accompagné le Tricolore lors des rencontres à Buffalo et à Ottawa, et n'a rejoint ses coéquipiers à l'entraînement que mardi.

Pendant l'absence de Price, le nouveau venu Al Montoya a signé deux victoires et subi un revers en tirs de barrage. Mardi soir, lors de l'ouverture locale du Canadien, Montoya a récolté le sixième blanchissage de sa carrière, et son premier depuis le 31 décembre 2013, par la marque de 4-0 contre les Penguins de Pittsburgh.

Montoya occupe le premier rang dans la Ligue nationale avec un taux d'arrêts de ,962 tandis que sa moyenne de buts alloués de 1,30 lui confère le deuxième rang, derrière Roberto Luongo (0,98), son ancien coéquipier des Panthers de la Floride.

Sergachev mérite la confiance de Michel Therrien pour un troisième match

À l'exception de Carey Price, le Canadien présentera la même formation face aux Coyotes de l'Arizona, jeudi, que celle dépêchée il y a deux jours contre les Penguins de Pittsburgh.

C'est donc dire que le jeune défenseur Mikhail Sergachev disputera un troisième match dans la Ligue nationale, et un deuxième consécutif.

Lors de l'ouverture locale du Canadien, Sergachev a passé huit minutes et 30 secondes sur la patinoire, mais seulement 82 secondes en troisième période.

Après le match, Michel Therrien avait fait remarquer que les nombreuses pénalités mineures lors du troisième vingt _ sept au total pour les deux formations _ l'avaient contraint à limiter son utilisation.

"On veut lui donner des opportunités de jouer, d'apprendre. Il y a beaucoup d'enseignement qui se fait avec lui. Non seulement doit-il s'habituer au tempo de la Ligue nationale, mais à 18 ans, il a beaucoup de choses à apprendre", a rappelé Therrien jeudi matin.

"C'est la raison pour laquelle Jean-Jacques (Daigneault) passe beaucoup de temps avec lui. Que ce soit sur la patinoire, son positionnement, son bâton, tous ces petits détails. Il a eu beaucoup de choses à assimiler dernièrement. Il réalise lui aussi que le rythme de la saison régulière est d'un autre niveau. On va voir s'il est capable de s'adapter."

Pour Sergachev, cette nouvelle l'aide à garder confiance en lui.

"Je pense que je m'améliore à chaque match, à chaque entraînement, et j'apprends de nouvelles choses. Je pense que le fait de jouer ce soir est bon pour ma confiance. La confiance est l'aspect le plus important pour un jeune joueur, surtout pour un défenseur."

Par ailleurs, la décision de Therrien de n'apporter aucun changement signifie que l'attaquant Daniel Carr regardera un deuxième match consécutif des hauteurs du Centre Bell. Brian Flynn sera de retour auprès de Phillip Danault et de Torrey Mitchell.

"Nous savons qu'il est capable de marquer des buts importants. Il est bon autour du filet. Il lui faut travailler sur les autres aspects de son jeu sur la patinoire", a observé Therrien en parlant de Carr.

"Avec l'équipe que nous avons, nous voulons des joueurs avec des rôles définis. Je sais que Daniel peut jouer en avantage numérique, devant le filet. En attendant, nous avons (Brendan) Gallagher au sein d'une première unité, et Andrew Shaw dans une deuxième. Son rôle en avantage numérique est donc limité et il n'est pas encore prêt à écouler les punitions. Et vous avez Flynn qui peut jouer en désavantage numérique et participer aux mises en jeu. C'est en tenant compte de tous ces éléments que nous avons pris notre décision", a ajouté Therrien, qui aime la chimie qui existe entre Flynn, Mitchell et Danault.