Témoin de Jéhovah décédée: Barrette reconnaît l'influence de groupes religieux auprès de patients (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

QUÉBEC _ Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a déclaré qu'il avait déjà été témoin, alors qu'il était médecin, de l'influence de groupes religieux auprès de patients.

M. Barrette n'a pas commenté directement le cas d'une jeune mère décédée récemment à Lévis des suites de complications après un accouchement.

Une enquête du coroner est en cours pour déterminer si Éloïse Dupuis, qui faisait partie des témoins de Jéhovah, avait exprimé clairement son refus de recevoir une transfusion sanguine.

Les caquistes ont réclamé la mise en place d'un mécanisme judiciaire d'évaluation du consentement, mardi, tandis que le Parti québécois a demandé mercredi une enquête externe sur l'influence des groupes religieux auprès des patients et du personnel médical.

Dans un point de presse, M. Barrette a confirmé que des membres de groupes religieux, comme les témoins de Jéhovah, sont parfois présents dans le genre de situation comme celle impliquant Mme Dupuis.

M. Barrette ne s'est pas prononcé sur la réaction à avoir devant pareil cas, puisqu'il n'avait pas à prendre de décision à titre de consultant.

"Je peux vous dire que moi-même, je l'ai déjà vu, a-t-il dit. C'est tout à fait vrai. Dans le cas qui nous occupe, je ne peux pas commenter."

En Chambre, M. Barrette a accusé la Coalition avenir Québec (CAQ) de dépasser les "bornes parlementaires" et de tenir des "propos incendiaires" en décrivant ce phénomène comme une "police du sang".