DIVERTISSEMENT

«Björk Digital», les mille et un visages de Björk

18/10/2016 10:37 EDT | Actualisé 18/10/2016 12:34 EDT

Après Sydney, Tokyo et Londres, l’exposition Björk Digital a ouvert ses portes lundi au Vieux-Montréal à la galerie DHC/ART. Un voyage immersif en réalité virtuelle au cœur du travail de la chanteuse et musicienne islandaise fascinée par les possibilités artistiques des nouvelles technologies.

Jusqu’au 12 novembre, le public peut profiter de toute une panoplie d’expériences visuelles issues de l’univers de Björk. En plus de cinq œuvres en réalité virtuelle, tirées des opus de son plus récent album, le public a également droit à une compilation de vidéoclips de plus de deux heures de la singulière artiste dont les classiques réalisés par Michel Gondry ou Spike Jonze.

Signalons également le projet Biophilia, une application musicale et artistique inspirée du disque éponyme sorti en 2011, disponible via des tablettes fournies au premier étage dans un espace éducatif.

Björk Digital

Grandiose et envoûtant

L’exposition organisée en collaboration avec le Red Bull Music Academy et le DHC/ART propose en exclusivité nord-américaine plusieurs réalités virtuelles à travers des salles sombres où sont installés des casques et des écouteurs. Chacune de ces expériences (Black Lake, Stonemilker VR, Mouth Mantra VR, Quicksand VR) transporte le visiteur dans des aventures à 360° où Björk apparait plus vrai que nature interprétant les titres de l’étrange Vulnicura.

Certaines scènes ont été tournées dans de véritables paysages islandais aux allures parfois ravagées. Au milieu des volcans ou sur les plages composées de sable noir, l’artiste chante, déambule et nous interpelle. D’autres séquences virent à l’audace comme celle tournée à l’intérieur de la bouche de la chanteuse!

Mais la proposition Family réalisée par le vidéaste californien Andrew Thomas demeure le clou du spectacle. Au dernier étage de la bâtisse, un espace consacré à un fabuleux voyage iconoclaste au cours duquel l’interactivité prend tout son sens. Debout, le spectateur est invité à accompagner une réflexion grandiose de Björk en constante transformation. Rien pour empêcher le mouvement. Malgré quelques petits soucis techniques, ce fabuleux moment d’une durée de huit minutes est envoûtant et vaut franchement le détour.



Enfin, rappelons que Björk sera à Montréal le 25 et 26 octobre prochain dans le cadre du Red Bull Music Academy.

Björk Digital – présenté par le Red Bull Music Academy et Phi en collaboration avec DHC/ART – du 15 octobre au 12 novembre 2016.