POLITIQUE

Kellie Leitch lance sa course à la direction du Parti conservateur

15/10/2016 11:03 EDT | Actualisé 16/10/2016 02:20 EDT

La députée ontarienne Kellie Leitch a officiellement donné le coup d'envoi, samedi, à sa campagne pour devenir chef du Parti conservateur du Canada.

Mme Leitch a attendu plusieurs mois avant de lancer sa campagne. Elle avait d'ailleurs été la première candidate à officialiser sa candidature en avril, tout juste avant le député Maxime Bernier.

L'ex-ministre du Travail au sein du gouvernement de Stephen Harper mise sur l'importance des « valeurs canadiennes » pour être choisie parmi les sept candidats qui ont déjà soumis leur candidature.

Elle en a fait l'annonce à Collingwood, en Ontario, une municipalité qui se trouve dans son comté de Simcoe-Grey.

«Le Parti conservateur du Canada est le seul qui défend les valeurs canadiennes.»

- Kellie Leitch

Élue pour la première fois en 2011, Kellie Leitch a fait parler d'elle dans les derniers mois en raison de ses positions sur l'immigration et ce qu'elle appelle les « valeurs canadiennes ». La députée de 45 ans a notamment affirmé qu'il faudrait dépister les immigrants et les réfugiés aux « valeurs anticanadiennes ».

« Je propose des entrevues en personne, donne-t-elle pour exemple. En ce moment, seulement une personne sur cinq est soumise à un tel entretien avec un agent d'immigration. »

En lançant sa campagne, Kellie Leitch a affirmé que ses rivaux, qui voulaient aussi parler de valeurs, n'étaient pas nécessairement prêts à agir sur cette question.

Une course encombrée, sans soulever les passions

Six autres candidats s'affrontent en vue de remplacer Stephen Harper à la tête du Parti conservateur du Canada, soit Erin O'Toole, Maxime Bernier, Andrew Scheer, Michael Chong, Deepak Obhrai et Brad Trost.

« C'est clair que c'est trop, estime le professeur en sciences politiques à l'Université de l'Alberta, Frédéric Boily. Ça crée un effet de dispersion chez les membres du Parti conservateur, mais aussi chez les électeurs. »

Aucun candidat vedette ne s'est présenté, ce qui s'explique selon lui par la popularité du premier ministre Justin Trudeau.

Chris Alexander et Pierre Lemieux ont aussi confirmé leur intention de se présenter. Steven Blaney fera pour sa part connaître sa décision le 23 octobre. L'homme d'affaires Kevin O'Leary poursuit également sa réflexion.

Un premier débat en anglais aura lieu le 9 novembre, suivi d'un débat bilingue le 6 décembre.

L'élection du nouveau chef se fera le 27 mai.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Parti conservateur: qui sont les candidats?