POLITIQUE

Laïcité: Couillard refuse de comparer la situation en France et au Québec

14/10/2016 01:33 EDT | Actualisé 14/10/2016 06:19 EDT

Le modèle de laïcité privilégié par la France est aux antipodes de ce que prône le premier ministre Philippe Couillard pour le Québec, mais il tient à s'abstenir de toute critique envers l'approche retenue dans l'Hexagone.

La France a ses débats et le Québec a les siens, a commenté vendredi le premier ministre Couillard, en conférence de presse conjointe, au Salon rouge de l'Assemblée nationale, avec le premier ministre de France, Manuel Valls, en visite officielle au Canada depuis mercredi.

Les contextes historiques, sociaux et géopolitiques vécus en France et au Québec sont totalement différents, selon M. Couillard, et toute comparaison entre les deux situations serait abusive.

Sur le même ton diplomatique, le premier ministre Valls a indiqué qu'il fallait respecter la différence entre les sociétés québécoise et française. Il s'est montré soucieux de multiplier les échanges sur les expériences menées de part et d'autre pour lutter contre la radicalisation.

Surtout, se qualifiant de féministe, M. Valls a insisté sur ce qui unit la France et le Québec, au-delà des divergences dans l'approche pour traiter des questions identitaires, plaidant pour le partage de valeurs communes comme la promotion de l'égalité entre hommes et femmes.

M. Valls était à Québec dans la cadre des 19es rencontres annuelles alternées des premiers ministres français et québécois, une tradition amorcée en 1977 sous René Lévesque.

La visite a donné l'occasion aux deux chefs de gouvernement de signer une série d'ententes de collaboration.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter