DIVERTISSEMENT

«Harry Potter et l'Enfant maudit»: le retour d'un vieil ami (VIDÉO)

14/10/2016 03:41 EDT

Le 14 octobre à minuit, nostalgie et fébrilité étaient au rendez-vous lors de la Grande soirée ensorcelée, organisée par la libraire Gallimard de Montréal, à l’occasion de la sortie de la toute dernière aventure de Ron, Harry et Hermione: Harry Potter et l’Enfant maudit.

Chapeaux pointus, jeux ensorcelés, robes de Poudlard, balais de Quidditch et chambre (placard) sous l’escalier attendaient les participants de la soirée de lancement du récit final de la série de JK Rowling. Coécrite avec John Tiffany et Jack Thorne, la sortie de la pièce de théâtre a su offrir un tout dernier brin de magie à ses adeptes.

Jouée à l’été 2016, la pièce est enfin disponible sur papier et, après sa parution en anglais le 31 juillet dernier, les fans francophones attendaient avec impatience la sortie de L’Enfant maudit au Québec et en France.

«L’aventure était finie il y a quelques années, le septième tome était paru et les fans, nombreux, qui se renouvellent d’année en année, pensaient que tout ça était fini», indique l’organisatrice de la soirée et directrice de la librairie, Marine Gurnade.

Réunis à la boutique de la rue Saint-Laurent, décorée pour l’occasion, jeunes et moins jeunes ont pu attendre minuit en grand.

«On a vu défiler aujourd’hui un panel complet de tous les fans d’Harry Potter, des fans de six ans à des fans plus vieux, qui ont la chance de pouvoir se coucher plus tard», rigole l’organisatrice.`

La majeure partie des moldus (mordus serait peut-être plus juste) présents était trop jeunes lors des lancements des sept premiers livres. Ils ne cachaient pas leur joie d’enfin pouvoir vivre la révélation du livre en présence d’autres fans.

Génération Harry Potter

C’est que pour plusieurs, le monde magique où se côtoient elfes de maison et plumes à papote a été une initiation à la lecture, une échappatoire. Lorsque l’école devenait trop stressante, Harry était là pour les accueillir à la maison.

«J’ai commencé à lire les livres quand j’avais 11 ans, et j’ai grandi avec les personnages. J’ai vraiment vécu en même temps qu’eux!», a confié l’une des participantes.

Un autre participant tenait particulièrement à être présent à la soirée. «Harry Potter représente un grand pan de ma vie, ça m’a marqué au fer rouge. C’est incroyable de pouvoir grandir avec un personnage qui a le même âge que toi. J’ai quitté Harry avec le septième tome en sixième année et maintenant je peux le rejoindre pour une dernière aventure», explique-t-il.

À minuit moins deux, on se pressait devant la caisse du petit magasin pour avoir la chance d’être l’un des premiers à tenir le livre dans ses mains.

Un peu comme au Jour de l’An, le décompte des 20 dernières secondes avant que les fameux 00h00 apparaissent sur l’horloge était emplis d’excitation.

Une joie nostalgique similaire à celle que l’on ressent lorsque l’on retrouve un vieil ami.

Harry Potter et l’Enfant maudit est maintenant disponible en librairies.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les images de la pièce Harry Potter and the Cursed Child