NOUVELLES

Milos Raonic et Vasek Pospisil avancent à Shanghaï

12/10/2016 05:45 EDT | Actualisé 12/10/2016 11:20 EDT
Thomas Peter / Reuters
Tennis - China Open Men's Singles First Round - Beijing, China - 04/10/16. Canada's Milos Raonic plays against Germany's Florian Mayer. REUTERS/Thomas Peter

Milos Raonic a disposé de Paolo Lorenzi, mercredi, au second tour du Masters de tennis de Shanghai.

Le Canadien classé sixième au monde a eu le meilleur en deux manches, 6-2 et 6-4, lors d'un affrontement contre l'Italien qui n'a duré qu'un peu plus d'une heure. L'Ontarien ne semblait pas ennuyé par la blessure à une cheville qui l'a affligé la semaine dernière. Il affrontera au prochain tour l'Américain Jack Sock, qui a disposé de l'Espagnol Feliciano Lopez 7-6 (3), 7-5.

Quant à l'autre Canadien, Vasek Pospisil, qui est issu des qualifications, il a remporté son match de deuxième tour qui l'opposait au Bulgare Grigor Dimitrov, 18e joueur mondial, 7-5, 7-6 (2). La tâche de Pospisil risque d'être autrement plus ardue au troisième tour puisqu'il a rendez-vous avec le Serbe Novak Djokovic.

Pour sa part, Rafael Nadal a tout tenté afin de poursuivre son séjour en Chine mais a finalement dû s'avouer vaincu.

Les ennuis de Nadal en cette fin de saison se sont poursuivis, dans un revers de 6-3, 7-6 (3) contre le Serbe Viktor Troicki. Ce résultat a contraint l'Espagnol à songer à mettre un terme à sa saison plus rapidement que prévu.

De son côté, l'Écossais Andy Murray a atteint le troisième tour en disposant de l'Américain Steve Johnson 6-3, 6-2. Le champion des Internationaux des États-Unis, Stanislas Wawrinka, a lui aussi poursuivi sa route.

Parmi les autres vainqueurs du jour se trouvent la 11e tête de série David Goffin et la 13e tête de série Lucas Pouille. Il est à noter que la septième tête de série, Tomas Berdych, a été surpris par l'Espagnol Marcel Granollers.

Kyrgios fait encore des siennes

L'Australien Nick Kyrgios s'est encore une fois fait remarquer pour les mauvaises raisons.

Kyrgios a été hué pour son manque d'effort dans un revers de 6-3, 6-1 contre Mischa Zverev, puis il a déclaré qu'il n'était pas redevable aux spectateurs et a ajouté qu'ils pouvaient simplement quitter s'ils n'aimaient pas son attitude.

L'Australien, qui est reconnu pour ses accès de colère et son comportement trouble sur le court, a fourni très peu d'effort lors de son match de deuxième tour _ trois jours seulement après avoir gagné l'Omnium du Japon à Tokyo.

Kyrgios a décoché un faible service au-dessus du filet et a commencé à marcher vers sa chaise avant que Zverev n'ait pu retourner la balle. Il a frappé des premières balles de service à seulement 108 km/h et commis des doubles fautes en expédiant ses deuxièmes balles dans le filet à 210 km/h.

Kyrgios a tenté une volée risquée entre les jambes _ et gagné contre toute attente le point. Lors des changements de côté, il n'a pas fait d'arrêt à sa chaise et a plutôt démontré des signes d'impatience alors qu'il était au service, faisant tourner sa raquette sur ses doigts.

L'arbitre en chef Ali Nili a sermonné Kyrgios pour son comportement au premier set, rappelant que "ceci est un tournoi professionnel, et tu dois agir comme un professionnel".

Vers la fin de la rencontre qui a duré seulement 48 minutes, la foule a commencé à le huer. Un homme a même crié: "Respecte le jeu!", entraînant une vive réaction chez Kyrgios, qui a rétorqué: "Tu veux venir ici et jouer?"

Voir aussi:


Milos Raonic contre Roger Federer (8 juillet 2016)


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter