NOUVELLES

La Maison olympique de Montréal n'ouvrira pas ses portes avant le 31 décembre 2017

12/10/2016 08:10 EDT | Actualisé 12/10/2016 08:11 EDT
Radio-Canada.ca

La Maison olympique de Montréal ouvrira-t-elle ses portes à temps pour que le public puisse suivre les athlètes canadiens aux Jeux d'hiver de 2018 en Corée du Sud?

Le Comité olympique canadien (COC) a admis que la Maison n'ouvrira pas ses portes avant le 31 décembre 2017.

Le COC se dit dans l'impossibilité d’envisager une ouverture au public avant cette date. L’entente et l’échéance des paiements étaient normalement prévues avant décembre 2016.

Le comité exécutif de la Ville de Montréal, l’un des bailleurs de fonds de la Maison olympique, a voté mercredi matin pour le report de l’échéance de son entente et du versement de la dernière tranche de son aide financière de deux millions de dollars, soit 800 000 $, avec le Comité olympique canadien.

Cette décision doit être approuvée au prochain conseil d'agglomération de Montréal le 27 octobre.

Déjà, en février, le COC avait informé la Ville que les travaux devant être effectués à la Maison ne seraient pas exécutés selon l’échéancier prévu. C'est ce que révèlent des documents de la ville.

Montréal a déjà investi 1,1 million de dollars dans la Maison olympique. Elle doit encore verser un montant de 800 000 $ d’ici la fin des travaux, au courant de l'année 2017. Le report de la fin de l’entente devra également être adopté par le conseil municipal.

Ce projet de plus de 10 millions de dollars est soutenu par les gouvernements fédéral, provincial et municipal. Selon le COC, les gouvernements du Canada et du Québec ont déjà accepté le report de la convention d’ici la fin de 2017.

La Maison olympique doit abriter le personnel du COC travaillant à Montréal, accueillir des fédérations sportives et avoir un volet grand public consacré à l’olympisme canadien, appelé « L'Expérience olympique ».

Voir aussi:

La cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Rio 2016

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter