POLITIQUE

Alexandre Cloutier propose un passeport culture francophone pour jeunes et immigrants

26/09/2016 04:19 EDT | Actualisé 26/09/2016 04:21 EDT

Le candidat à la direction du Parti québécois Alexandre Cloutier a présenté, lundi à Montréal, une politique culturelle dont la mesure phare, un "passeport culture québécois" pour étudiants et immigrants, est réservée aux activités culturelles francophones.

Le passeport proposé par M. Cloutier, qui serait remis à tous les immigrants et étudiants de 3e, 4e et 5e secondaire, serait en fait un crédit de 50 $ auprès "d'organismes, de marchands et d'événements culturels québécois accrédités".

Cependant, puisque M. Cloutier avait préalablement fait part de son intention de faire la promotion de la culture francophone, il a été amené à préciser que les institutions culturelles anglophones, par exemple le théâtre Centaur, qui a pignon sur rue à Montréal depuis 1969, ne seraient pas accréditées.

Parmi les autres mesures proposées par le député de Lac-Saint-Jean, on note la mise sur pied d'un programme de jumelage artistes-écoles qui permettrait à chaque école primaire et secondaire d'accueillir un artiste durant une dizaine d'heures par semaine sur une période de 20 semaines, sans distinction linguistique cette fois.

Il entend également dédier des budgets spécifiques aux activités et sorties culturelles, particulièrement pour le transport des élèves, et renforcer l'éducation culturelle dans le cursus scolaire.

Enfin, il souhaite rehausser le budget du Conseil des arts et lettres du Québec et ceux des organismes culturels en région et rétablir les augmentations des budgets de la Fête nationale.

Pour financer ces mesures, M. Cloutier promet d'augmenter globalement de 70 millions $ annuellement les sommes allouées à la culture, soit l'équivalent de la TVQ perçue sur les ventes de produits culturels québécois.

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui pourrait devenir chef du PQ