NOUVELLES

Charlotte: la vidéo ne montre pas clairement que la victime était armée

22/09/2016 12:10 EDT | Actualisé 22/09/2016 12:11 EDT

Le chef de police de la ville de Charlotte, en Caroline du Nord, a indiqué qu'il prévoyait montrer la vidéo d'un policier tuant un homme noir par balle à la famille de la victime. La vidéo ne sera toutefois pas immédiatement rendue publique.

Kerr Putney a déclaré en conférence de presse, jeudi, que la vidéo ne montrait pas clairement Keith Lamont Scott, 43 ans, pointer une arme à feu vers qui que ce soit.

Le chef de police a ajouté qu'il souhaitait répondre à la demande de la famille de la victime, qui souhaitait voir la vidéo. On ignore cependant quand, et même si, la vidéo sera rendue publique.

La vidéo pourrait pourtant faire la lumière sur des témoignages contradictoires au sujet de l'incident. La police affirme en effet que Keith Lamont Scott a refusé de laisser tomber son arme à feu après en avoir reçu l'ordre plusieurs fois. Des résidants du secteur ont cependant assuré que l'homme n'était pas armé, qu'il n'avait dans ses mains qu'un simple livre.

Le policier en civil ayant tué Keith Lamont Scott, Brently Vinson, ne portait pas de caméra. Le policier est lui-même un homme noir.

La vie reprenait tranquillement son cours, jeudi matin, dans la ville de Charlotte, qui a connu deux nuits de manifestations violentes.

En matinée, quelques policiers en uniformes patrouillaient dans les rues. Le gouverneur de l'État avait déclaré l'état d'urgence, mercredi soir, et demandé l'aide de la Garde nationale, mais aucun membre de la Garde n'a été aperçu dans les rues, jeudi matin.

La circulation était fluide dans le secteur touché par les manifestations, mais au moins trois importantes entreprises de la ville ont demandé à leurs employés de demeurer à la maison, jeudi.

Mercredi, une vigile pour honorer la mémoire de Keith Lamont Scott s'est transformée en une manifestation violente. Des manifestants ont attaqué des policiers qui tentaient de protéger un hôtel haut de gamme du centre-ville.

La police a lancé des grenades lacrymogènes vers les manifestants, qui projetaient pour leur part des éléments pyrotechniques. Quatre agents de la police locale ont été blessés.

Plusieurs centaines de manifestants avaient commencé à se rassembler en après-midi. Les confrontations avec la police ont commencé en soirée. Plusieurs étudiants universitaires figuraient parmi les manifestants.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation à Charlotte (21 septembre 2016)