NOUVELLES

Brèche de sécurité : les renseignements personnels de militaires accessibles au public

21/09/2016 08:31 EDT | Actualisé 21/09/2016 08:32 EDT
Mike Blake / Reuters
A Canadian soldier from the Royal 22nd Regiment wears a Maple Leaf flag on his uniform during a non-combative extraction operation as part of Rim of the Pacific (RIMPAC) 2016 exercise held at Camp Pendleton, California United States, July 11, 2016. REUTERS/Mike Blake

La Défense nationale enquête sur une atteinte à la sécurité des renseignements personnels de dizaines de militaires ainsi que des membres de leurs familles, rapporte CBC.

Des documents qui contiennent les noms d'officiers, leur rang, leur numéro d'identité, les noms de leurs conjointes ou conjoints, celui de leurs enfants ainsi que leur adresse et leur numéro de téléphone peuvent être consultés par quiconque en fait la demande à la Cour fédérale du Canada.

Ces documents ont été ajoutés par erreur à d'autres remis par la Défense nationale à la Commission canadienne des droits de la personne, dans le cadre d'une action en justice. Ils ont ensuite été donnés à la Cour fédérale.

Les documents ne sont pas classés « secret », mais ils n'auraient tout de même pas dû aboutir dans le domaine public.

Selon un avocat d'Halifax spécialisé dans les questions de vie privée, David Fraser, cette brèche de sécurité est préoccupante pour les personnes concernées.

« Les noms d'enfants sont sur cette liste. Et il est possible de deviner à partir de leur adresse quelle école ils fréquentent. On peut imaginer qu'une personne [malintentionnée] pourrait se faire passer pour ses parents à l'école, ce genre de choses. »

« Je ne veux pas exagérer le risque, ajoute-t-il. Mais si des renseignements à moi aboutissaient dans des documents de la cour sans ma permission, je serais furieux! »

Les renseignements inclus dans les documents pourraient aussi servir à des fraudeurs, selon lui.

Sans commenter directement ce cas, la Défense nationale, dit traiter avec sérieux la protection des renseignements personnels. Elle a ouvert une enquête.

AUSSI SUR LE HUFFPOST:


Harjit Sajjan: le ministre de la Défense du Canada

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter