BIEN-ÊTRE

10 choses que les personnalités publiques aimeraient que vous sachiez

19/09/2016 11:23 EDT | Actualisé 19/09/2016 11:24 EDT
Jamie Grill via Getty Images
USA, New Jersey, Jersey City, Celebrity blocking paparazzi at red carpet event

Il y a ce que les serveurs, les agents de bord ou encore les enseignants voudraient que les gens sachent afin de faciliter à la fois leur vie et leur travail. Il y a aussi ce que les gens connus aimeraient que les spectateurs et les membres du grand public n'oublient pas. Voici dix faits que les vedettes aimeraient parfois pouvoir partager avec le public en toute franchise.

-Nous sommes des êtres humains avec de véritables émotions, alors oui, les critiques et les messages haineux nous atteignent

À l'ère des médias sociaux, rien n'est plus facile pour les gens du public de venir émettre leur opinion sur tout ou rien, égratignant souvent la vie publique et même privée des artistes et des gens connus. Comme les commentaires désobligeants et haineux l'emportent souvent sur les mots gentils, il ne faudrait pas oublier que derrière la page Facebook ou le compte Twitter d'un artiste se trouve une vraie personne, un humain avec de véritables sentiments. Il serait peut-être temps de vous demander si vous auriez le courage de nous dire en face ce que vous êtes sur le point d'écrire sur notre «mur»...

-Choisir de mener une vie publique ne veut pas dire devoir tout dévoiler de sa vie privée

Eh bien non, ce n'est pas parce que nous avons choisi un travail nous menant sous les projecteurs que nous nous devons de tout partager avec le public. Il ne tient qu'à nous de choisir les bouts de vie privée que nous avons envie - ou pas - de partager avec vous. Si nous décidons qu'une ligne très nette doit être tracée entre notre vie privée et notre vie publique, alors qu'il en est ainsi.

-Les messages haineux sur les réseaux sociaux font bien plus mal à nos familles qu'à nous-mêmes

Si nous arrivons souvent, avec le temps, à faire la part des choses lorsque nous lisons ces nombreux cybermessages haineux, il n'en va malheureusement pas de même pour notre petite maman et les membres de notre famille. Pourquoi vous appliquer à faire du mal à des gens inutilement?

-Nous acceptons la critique lorsqu'elle est instructive (et il nous est impossible de prendre les messages bourrés de fautes d'orthographe sérieusement...)

Tenez-vous-le pour dit: un message - gentil ou pas - rempli de fautes d'orthographe est bien difficile à prendre au sérieux. Si vous avez si envie de faire valoir votre point, faites-le dans un Français convenable, avec un esprit constructif, du respect et un tantinet de répartie. Car, il serait bien d'avoir la chance d'argumenter sainement avec vous.

-Oui, il nous arrive d'être fatigués ou moins sociables parfois

Tout comme vous, nous ne sommes pas à l'abri de la fatigue ou de l'irritabilité. Nous ne sommes donc pas toujours souriants ni particulièrement sociables chaque fois que vous nous croisez à l'épicerie ou au dépanneur. Cela veut-il dire que nous méritons une réputation de snob ou d'ingrat pour autant? Nous croyons que non.

-Nous avons aussi de bonnes et de mauvaises journées, au boulot

En entrevue ou lorsque nous participons à un événement télévisuel ou devant public, il se peut que nous gaffions ou que nous ne soyons pas toujours au sommet de notre forme. Cela parce que nous sommes avant tout humains. Et tout humain vit de bonnes et de moins bonnes journées. (Les nôtres par contre résultent souvent à être pointés du doigt et critiqués publiquement).

-Nous ne pouvons pas acquiescer à toutes les demandes de nos admirateurs

Même si nous aimerions pouvoir dire oui à toutes les demandes, souvent touchantes, de nos admirateurs, cela nous est tout simplement (et physiquement) impossible. Si nous avons choisi ce métier par contre, soyez assurés que nous faisons tout en notre pouvoir pour faire plaisir à la majorité des gens qui nous supportent et qui sont derrière nous quoiqu'il arrive.

-Se faire déranger au restaurant n'est pas toujours apprécié (par contre, se faire saluer ou gentiment accoster dans la rue, on aime bien)

N'oubliez pas que si vous êtes venus nous parler pendant une soirée en famille ou entre amis au restaurant, vous n'êtes sans doute pas la seule personne à l'avoir fait. Privilégiez les moments où nous sommes seuls ou où nous semblons moins occupés pour nous accoster. Un simple sourire, un bonjour ou une petite phrase gentille vous permettra aussi d'établir un contact chaleureux sans pour autant vous imposer dans notre vie privée.

-Ce n'est pas parce qu'on est concentré ou dans notre bulle qu'on est bête pour autant

Encore une fois, nous sommes des gens normaux avec des préoccupations normales. Oui, il se peut que nous soyons dans notre bulle lorsque vous nous croiserez au dépanneur. Cela ne fait pas de nous de mauvaises personnes pour autant.

-Nous ne sommes pas nos personnages

Ne vous inquiétez pas, les peines que nous vivons à l'écran ne sont pas les nôtres. Dans le même ordre d'idée, les crimes que nos personnages commettent ne sont pas de notre ressort non plus. Inutile alors de nous détester ou d'être triste pour le deuil que vient de subir notre personnage. N'oubliez pas de faire la part des choses.

À voir également:

5 métiers en demande qui n'exigent pas d'études universitaires

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter