BIEN-ÊTRE

Jugée trop grosse pour Miss Italie, Paola Torrente est la gagnante morale du concours

19/09/2016 09:31 EDT | Actualisé 22/09/2016 12:14 EDT

Elle ne fait pas une taille 0, elle n'est pas longiligne comme ses consœurs, mais Paola Torrente a tout de même raflé la place de première dauphine au concours de Miss Italie 2016 le samedi 10 septembre.

À ses yeux, elle a gagné bien plus qu'une couronne, elle a gagné sa place dans l'histoire des Miss.

La jeune femme de 22 ans a volé la vedette à la Miss officielle, Rachele Risaliti. Après avoir obtenu son titre de première dauphine, l'Italienne aux formes voluptueuses a beaucoup fait parler d'elle. Et si certains médias et personnalités la défendent, d'autres y sont allés de leur venin. Le quotidien Il Giornale notamment n'a pas fait dans la dentelle en spécifiant qu'une Miss Italie doit "faire rêver" ce qui n'est selon eux pas le cas de Paola Torrente "désagréable à regarder" et "arborant fièrement sa taille 16 ans compressée dans un improbable body échancré".

Des critiques qui ne sont pas partagées par La Stampa, l'un des journaux les plus influents du pays qui a immédiatement apporté son soutien à la jeune femme qui serait la "gagnante morale du concours, pour elle et pour l'armada de jeunes filles qui jusqu’à aujourd’hui ont été obsédées par la mode, ses coupes pour anorexiques, et par des canons de beauté impossible à atteindre sans sauter de repas".

Peu importe la polémique, la première dauphine dévoile fièrement ses formes sur Instagram et revendique sa victoire: "Rachel est la gagnante du concours, mais je remporte la première place dans l'histoire pour une femmes à courbes qui arrive dans les deux premières places", confie-t-elle dans un poste sur le réseau social.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les mannequins dits "taille plus" stars