NOUVELLES

Essai routier Mercedes-Benz E400 4matic familiale 2017: grande routière pratique (PHOTOS)

19/09/2016 09:25 EDT | Actualisé 19/09/2016 09:25 EDT
LuxuryCarMagazine.com

Les familiales ont encore la cote au Canada. Moins aux États-Unis, faut-il le préciser, mais chez nous, elles ont encore un attrait important pour les consommateurs.

Elles ont bien perdu un peu de chemin face aux utilitaires sport et multisegments de tout acabit, mais les voitures familiales font encore sourire les amateurs. C’est sans aucun doute ce qui pousse Mercedes-Benz à nous ramener la version familiale de la Mercedes-Benz Classe E 2017.

Ne vous leurrez cependant pas : la Classe E a beau être livrée en version familiale, elle n’en demeure pas moins l’efficace, et puissante, berline qui s’est aussi mérité de nombreux éloges dans sa version plus traditionnelle. La familiale ne fait que joindre l’espace supplémentaire de chargement au plaisir de conduite de la Classe E.

Mercedes-Benz E400 4matic familiale 2017

Silhouette inspirée

Il faut bien l’avouer, les voitures Mercedes-Benz ont adopté un style charmant et raffiné. La large calandre ornée du non moins imposant logo en étoile de la marque est aisément reconnaissable et associée immédiatement à la famille. Il est vrai que l’on aimerait davantage de distinctions entre les modèles (la Classe C a l’air d’une petite Classe E qui elle-même est une version réduite de la Classe S), mais on ne peut reprocher l’absence de continuité et d’homogénéité dans le style.

Évidemment, dans sa partie avant, la Mercedes-Benz Classe E familiale reprend exactement, trait pour trait, le visage de la berline du même nom. Là où la ligne diffère, évidemment, c’est dans la partie arrière qui se rehausse et s’allonge pour la familiale, se concluant par un hayon abruptement coupé, quasi à la verticale.

La beauté de la ligne, c’est qu’elle s’étire en longueur non sans ajouter une touche d’aérodynamisme. Cela ne compromet en rien l’espace intérieur, mais favorise une allure plus sportive et plus dynamique que la Classe E familiale ne l’a jamais offerte.

Le résultat, c’est une longue voiture de près de 5 mètres (4,93), doté d’un empattement de 2,939 mètres, mais qui a su conserver un style plus dynamique et agressif que les traditionnelles familiales de la marque.

Un intérieur soigné

Du point de vue de l’habitacle, Mercedes-Benz n’a rien réinventé. On se contente de reprendre le design de la Classe E berline dont la conception et le style ont fait l’objet de nombreux rapports élogieux. Il faut dire que la qualité des matériaux employés, doublé du style moderne et sophistiqué de la planche de bord, ne peut que répondre aux exigences des plus difficiles.

Devant le conducteur, par exemple, deux vastes écrans de 12,3 pouces affichent à la gauche l‘ensemble des informations de conduite alors que celui de droite, logé davantage au centre de la planche, sert de nid aux informations de confort, de divertissement et de direction. Trois styles d’affichage et plusieurs couleurs intérieures peuvent être sélectionnés pour modifier l’ambiance du cockpit. Au menu aussi, cuirs (bien sûr), mais également boiseries et conceptions métallisées du plus bel effet.

Et c’est ici que se compliquent les choses. Car pour contrôler tous ces écrans (sans compter les particularités de sécurité qui équipent aussi la Classe E familiale), il faut apprendre à maîtriser les menus et les commandes. Certains boutons demeurent standards, ce qui facilite le tout. Mais un pavé tactile avec reconnaissance d’écriture vient compléter les commandes. Logé entre les deux sièges, il permet de naviguer de gauche à droite sur l’écran tout en inscrivant manuellement les caractères nécessaires. Sans doute qu’après quelques journées d’usage, ce pavé devient-il instinctif, mais ce n’est pas le cas après quelques heures seulement.

Les commandes redondantes au volant sont aussi manipulables en les balayant du doigt, ce qui rend heureusement leur usage nettement plus simple.

Un bon mot aussi pour les sièges, dont le confort enveloppant est sans conteste un des points forts de cet intérieur technologique, et qui m’aurait permis de faire une randonnée de plusieurs heures sans jamais me plaindre (ce qui est tout de même exceptionnel).

Évidemment, si on opte pour la Mercedes-Benz Classe E familiale, on le fait aussi pour l’espace de rangement. En abaissant la totalité des banquettes (la seconde rangée se divise 40/20/40), on obtient un espace de chargement de 1820 litres, un peu moins que l’ancienne génération de la Classe E, mais toujours bien au-delà de toutes les berlines.

Petit détail, une troisième banquette repliable pourrait être disponible en option un peu plus tard afin d’accommoder des enfants assis à l’arrière.

Notez que pour améliorer le confort et la qualité de la randonnée, on a aussi doté la Classe E de suspensions arrière ajustables afin de conserver en permanence l’assiette de la voiture, peu importe le poids qu’elle transporte.

LIRE AUSSI:

» Mercedes-Benz Classe E All Terrain 2018 confirmé pour Paris

Techno à gogo

La Mercedes-Benz Classe E familiale ne sera, pour le moment, que disponible en une seule version au Canada : la E 400 4Matic, dotée d’un moteur V6 biturbo de 339 chevaux et d’un rouage intégral, le tout jumelé à une boîte de vitesse 9G-tronic.

Ce qui ne l’empêche pas d’être munie de tous les systèmes électroniques de sécurité embarqués dont vous pouvez rêver. Ainsi est-elle dotée d’un régulateur de vitesse intelligent qui non seulement conserve la distance sécuritaire requise avec la voiture qui vous précède, mais est aussi capable de le suivre jusqu’à 210 km à l’heure.

Ne soyez pas inquiet cependant, puisque la voiture est aussi capable de lire les limites de vitesse (en Europe du moins) et ralentis tout juste à la limite dans les zones prescrites. Le test a été fait sur les routes d’Allemagne, et la voiture n’a jamais excédé la vitesse permise à moins d’une intervention du conducteur.

Elle est aussi capable de conserver sa trajectoire et de garder sa place au centre même du corridor qui lui est attribué. La technologie a cependant ses faiblesses, alors qu’en zone de détour où des lignes jaunes temporaires traçaient la voie, notre voiture d’essai tentait de garder le cap en ligne droite, calquant sa trajectoire sur les lignes blanches permanentes.

Heureusement, la Classe E familiale ne permet pas de relâcher totalement son attention, et vous rappelle à l’ordre régulièrement, ce qui m’a permis de voir venir le muret de ciment le long de ma travée.

Le moteur V6 s’est avéré nerveux et puissant, et la boîte de vitesse jouait avec aisance son rôle dans toutes les circonstances.

Ne reste maintenant qu’à voir à quelle hauteur sera fixé le prix de la voiture. Car nul doute que la Mercedes-Benz Classe E familiale a de grandes qualités routières et pratiques, mais elle pourrait fort bien s’offrir à nous pour un tarif un peu trop abusif.

Source: LuxuryCarMagazine.com

Voir aussi: