DIVERTISSEMENT

Denis Villeneuve à la conquête de Hollywood (ENTREVUE)

06/09/2016 03:33 EDT | Actualisé 07/09/2016 12:56 EDT
Joel Ryan/Invision/AP
Director Denis Villneuve poses for photographs as he arrives for the UK premiere of Sicario, at a central London cinema , Monday, Sept. 21, 2015. (Photo by Joel Ryan/Invision/AP)

Ce n’est plus un secret pour personne. Denis Villeneuve tourne en ce moment en Hongrie la suite de Blade Runner, l’un des films les plus attendus de la planète cinéma. Avant la sortie de cette superproduction mettant à l’affiche une pléthore de vedettes américaines, le réalisateur québécois propose à la Mostra son long métrage de science-fiction Arrival avec Amy Adams, Jeremy Renner et Forest Whitaker. Entrevue.

Les nouvelles sont plutôt bonnes pour Arrival. L’œuvre présentée jeudi dernier au Lido en compétition officielle a reçu les éloges de la presse internationale avec en prime une ovation de plus de dix minutes. Absent lors de la première mondiale, le Québécois a tout de même tenu à faire un voyage express à Venise pour s’entretenir avec les journalistes.

«L’accueil positif des médias et du public est un grand soulagement, a déclaré Denis Villeneuve au Huffington Post Québec. Blade Runner prend tout mon temps. C'est pourquoi j’ai envoyé au front mes deux acteurs, Amy Adams et Jeremy Renner. D’ailleurs, ils m’ont dit plusieurs fois qu’ils étaient prêts à se battre pour le film. Mais je reste content de voir qu’ils n’ont pas eu à faire face à des critiques désastreuses.»

Car pour le cinéaste, présenter un film en compétition dans un grand festival comme celui de la Mostra est un énorme privilège, mais cela peut aussi être à double tranchant. «Ça casse ou ça passe, a-t-il rétorqué. Je suis fier du film et j’espère qu’il va continuer sa carrière sur la même lancée.»

Tourné au Québec pendant l’été 2015, Arrival qui doit prendre l’affiche le 11 novembre prochain s’attarde sur l’arrivée inopinée d’extraterrestres. Le scénario, écrit par Eric Heisserern et adapté d'une nouvelle de Ted Chiang, (Story of Your Life) met en scène Amy Adams dans la peau de Louise Banks, une brillante linguiste recrutée par l'armée américaine afin de traduire le langage de ces mystérieux visiteurs.

«Je suis conscient que cette œuvre est une proposition audacieuse. J’ai toujours voulu faire un film de science-fiction. Avec Arrival, l’aventure a été longue à penser et je suis reconnaissant du travail de mon équipe et de ma distribution. C’est étrange puisque le tournage de Blade Runner 2 ne m’a pas encore permis de digérer la réalisation de Arrival. Je n’ai tout simplement pas le temps», a-t-il raconté.

LIRE AUSSI:

» «Arrival»: les extra-terrestres débarquent à la Mostra

» Les cinéastes québécois accueillis à bras ouverts à la Mostra

» Des films surprenants et dérangeants en compétition

À fond sur Blade Runner 2

Encore accaparé par le projet de Blade Runner 2, Denis Villeneuve est depuis retourné à Budapest. Il y restera jusqu’en décembre prochain pour un total de 95 jours de tournage. Il faut dire que la sortie en salle de cette suite ambitieuse du film iconique signé Ridley Scott est déjà prévue pour le 6 octobre 2017, et il va sans dire que les attentes sont énormes.

«Je travaille beaucoup. Je n’ai jamais vécu autant de pression au cours de toute ma vie. Il reste que le studio me donne une grande liberté même si j’ai dû faire une concession sur la 3D. Une chose est certaine, après Blade Runner 2, je vais avoir besoin de plusieurs mois de repos. J’ai réalisé cinq films en six ans, alors je commence à sentir la fatigue.»

Malgré le stress, Villeneuve dit trouver une échappatoire auprès de Ryan Gosling, son acteur principal avec qui il s’entend à merveille. «On connaît les risques d’un plateau de tournage comme celui-ci, mais on a vraiment du plaisir à se retrouver. Comme on est tous les deux de grands admirateurs de Blade Runner, on partage l’excitation, la frayeur et la chance de faire partie d’une telle entreprise.»

Pourtant Hollywood n’en a pas fini avec le réalisateur de Prisoners et de Sicario. Une autre idée de film serait en préparation puisque Denis Villeneuve et Jake Gyllenhaal (qui en seront à leur troisième collaboration) plancheraient ensemble sur une adaptation d’une nouvelle de Jo Nesbo intitulée The Son (Le Fils). «Oui, je veux travailler de nouveau avec Jack [Gyllenhaal]. En ce moment je me concentre entièrement sur Blade Runner. On verra bien avec la suite des choses», a-t-il conclu.

La Mostra de Venise 2016 se déroule du 31 août au 10 septembre.

À VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Les films de la rentrée 2016