POLITIQUE

La CAQ recule sur l'interdiction du burkini (VIDÉO)

23/08/2016 02:09 EDT | Actualisé 23/08/2016 02:55 EDT

QUÉBEC – La CAQ fait volte-face et affirme maintenant qu’elle n’interdirait pas le burkini sur les plages du Québec.

«Il n’est pas question qu’on fasse une loi pour interdire le burkini demain matin, on s’entend», a lancé mardi la porte-parole de la CAQ en matière de laïcité, Nathalie Roy.

Le débat sur le burkini s’est invité au Québec après l’interdiction de ce maillot musulman couvrant tout le corps, sauf le visage, dans plusieurs municipalités françaises.

La semaine dernière, Nathalie Roy affirmait pourtant que le Québec devrait «absolument» interdire le burkini dans la province. «Le burkini au Québec, pour moi, pour ma formation politique, c’est inacceptable», disait-elle.

La députée invitait le gouvernement à recourir à la clause dérogatoire de la Charte des droits et libertés de la personne pour bannir le burkini.

Mardi, la députée caquiste avait changé de discours. «Ce serait très difficile», a-t-elle convenu.

Nathalie Roy a rappelé que la position de la CAQ est d’interdire les signes religieux pour les personnes en position d’autorité, tels les policiers et les juges. «Ne serait-ce que ça, ça va lancer un message très très fort aux islamistes», dit-elle.

D’ailleurs, la CAQ s’oppose au port du hijab sous le képi par des policières de la GRC, comme cela est permis depuis janvier dernier.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les coulisses de l'Assemblée nationale