DIVERTISSEMENT

Les «Soirées Bazzo», des rencontres pour discuter et réfléchir

15/08/2016 04:08 EDT | Actualisé 22/08/2016 02:35 EDT
Courtoisie

Après avoir dit adieu à sa tribune hebdomadaire Bazzo.tv, à Télé-Québec, au printemps, Marie-France Bazzo a trouvé une autre façon de rassembler, de faire réfléchir et de questionner.

Ainsi, le mardi 30 août prochain, à 19h30, à l’Écomusée du fier monde, aura lieu la première édition des Soirées Bazzo, de grandes tables rondes d’échanges, présentées devant un public de 150 personnes et web-diffusées en direct sur le site Bazzo.tv. Experts, commentateurs et personnalités publiques issus de tous les milieux y décortiqueront des enjeux de société importants.

Pour l’amour des enfants

Le premier rendez-vous des Soirées Bazzo se tiendra sous le thème «Le Québec en fait-il assez pour ses tout-petits?», en association avec l’Observatoire des tout-petits, commandiraire de l'émission et qui publiait récemment un dossier alarmant, dans lequel on apprenait qu’un enfant sur quatre, à la maternelle, est vulnérable dans au moins un domaine de son développement, une proportion qui grimpe à un enfant sur trois dans les milieux les plus défavorisés.

L’Observatoire des tout-petits, tentacule de la Fondation Lucie et André Chagnon, se donne comme mission de contribuer à placer le développement et le bien-être des jeunes enfants au cœur des priorités de la société québécoise.

Le psychologue et auteur du rapport Un Québec fou de ses enfants, Camil Bouchard, le chroniqueur de La Presse, Vincent Marissal, le maire de Montréal, Denis Coderre, qui dévoilait il y a quelques semaines la Politique de l’enfant, et d’autres intervenants, dont les professeurs Michel Boivin, Nathalie Bigras et Juan Torres, prendront tous la parole lors de cette première des Soirées Bazzo et confronteront leur point de vue sur la question soulevée. L’assistance sur place et les internautes pourront poser leurs interrogations et apporter leur opinion en temps réel tout au long de la soirée.

«En pleine rentrée scolaire, alors que les réseaux de l’éducation et de la petite enfance vivent de profonds bouleversements, le sort des tout-petits dans notre société s’est imposé comme première thématique», a souligné Marie-France Bazzo.

Le sujet de la petite enfance sera en outre approfondi dans le mensuel web BazzoMag, assorti d’une baladodiffusion, dont l’édition du 8 septembre répertoriera l’avis de nombreux spécialistes, comme Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie, et Alain Poirier, docteur en santé publique. Marie-France Bazzo s’enquerra des raisons pour lesquelles nous devrions investir collectivement et massivement pour nos bambins.

Aux deux mois

Pour l’instant, un seul événement des Soirées Bazzo est prévu au calendrier, celui du 30 août. Les billets sont d’ailleurs déjà en vente sur le portail Bazzo.tv.

Aux Productions Bazzo Bazzo, on a indiqué travailler ardemment pour fixer une autre réunion du genre en novembre, puis en février, mais il est trop tôt pour confirmer ou officialiser quoi que ce soit. Dans un «monde idéal», Marie-France Bazzo et son équipe souhaiteraient offrir des Soirées Bazzo à tous les deux mois, a précisé au Huffington Post Québec Mylène Ferron, vice-présidente et productrice déléguée chez Bazzo Bazzo.

«Ce nouveau concept me permet de poursuivre la mission que je m’étais donnée avec Bazzo.tv, soit de susciter la réflexion et de creuser des enjeux de société avec des gens qui n’ont pas peur de provoquer des discussions et d’élever le débat», a relevé Marie-France Bazzo, dans le communiqué détaillant son nouveau projet.

En juin, on apprenait que Télé-Québec diffusera à la fin 2016 une revue de l’année à la sauce Bazzo.tv.

Voir aussi

Quoi regarder à la télévision québécoise en 2016?