NOUVELLES

Le fabricant d'équipement de hockey Bauer en difficulté

15/08/2016 12:27 EDT | Actualisé 15/08/2016 12:27 EDT
Patrick Smith via Getty Images
WASHINGTON, DC - OCTOBER 30: A detail of a Bauer ice hockey stick as the Columbus Blue Jackets play the Washington Capitals at Verizon Center on October 30, 2015 in Washington, DC. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

Le fabricant d'équipement de hockey Bauer, dont le plus important actionnaire est Power Corporation, a vu son action plonger en Bourse, lundi, après avoir indiqué ne pas être en mesure de déposer ses états financiers annuels vérifiés avant l'échéance de ce lundi.

Performance Sports Group, qui commercialise également la marque Easton, affirme qu'elle se retrouve dans une situation de défaut à l'égard de ces créanciers.

L'annonce a été mal reçue par les investisseurs, puisqu'en milieu de séance, à la Bourse de Toronto, l'action de la société dégringolait de 51%, ou 2,30 $, pour se négocier 2,20 $. Depuis six mois, l'entreprise a vu le cours de son action abandonner près de 75 %.

Par voie de communiqué, Performance Sports Group a expliqué que c'est une enquête interne menée par son comité de vérification qui l'empêchait de déposer ses documents auprès des autorités réglementaires.

Sans entrer dans les détails, la société a précisé avoir retenu les services d'experts indépendants et que des discussions étaient en cours avec ses créanciers.

Par le biais de sa filiale Sagard Capital, Power Corporation a progressivement augmenté sa participation dans Performance Sports Group pour en devenir le plus important actionnaire.

En date du 25 juillet dernier, la participation de Sagard Capital était évaluée à 17%.

Établie à Exeter, dans l'État du New Hampshire, Performance Sports Group avait soulevé des risques à l'égard de sa rentabilité lors de la divulgation de ses résultats du quatrième trimestre, le 31 mai dernier.

En juillet, une restructuration avait été mise de l'avant dans ses activités de baseball et de softball, provoquant la disparition de plusieurs produits de marque Combat.

Finalement, une nouvelle ronde de mises à pied, qui n'avait pas épargnée son centre d'innovation situé à Blainville, dans les Laurentides, avait été annoncée le 2 août dernier.

Par l'entremise de filiales, Power Corporation détient une participation de 33% dans La Presse canadienne.

VOIR AUSSI:


Les pires tirs de pénalité au hockey


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter