NOUVELLES

Une attaque dans une prison des Philippines fait dix morts

12/08/2016 09:52 EDT | Actualisé 12/08/2016 09:52 EDT
TED ALJIBE via Getty Images
Inmates peer out from a metal grill window at the city jail hours after an attempted jail break by other prisoners in Paranaque, suburban Manila on August 12, 2016. Ten prisoners in the Philippines were killed when a suspected jailbreak and attempt to kidnap the warden went wrong in a Manila suburb, authorities said on August 12. / AFP / TED ALJIBE (Photo credit should read TED ALJIBE/AFP/Getty Images)

Au moins dix détenus ont été tués jeudi soir quand une prison des Philippines a été secouée par des coups de feu et une explosion.

Des dirigeants ont indiqué vendredi que le directeur de prison a été grièvement blessé. Deux trafiquants de drogue chinois ont notamment été tués.

Au moins une explosion s'est produite à l'intérieur de la prison, mais la cause en demeure inconnue. On croit qu'elle pourrait avoir été provoquée par une grenade.

Un porte-parole de la police a fait savoir que les détenus avaient possiblement demandé à rencontrer le directeur avant l'attaque, après avoir appris qu'ils devaient être transférés vers un autre établissement. L'explosion pourrait avoir été causée pour faciliter leur évasion.

Un quotidien local rapporte que le directeur de la prison se trouvait dans la salle de bain adjacente à son bureau quand il a entendu une querelle parmi les détenus. Le directeur aurait aussi entendu un coup de feu et aurait lui-même tiré en direction des prisonniers quand il est sorti de son bureau. C'est à ce moment que l'explosion se serait produite.

La police tente de déterminer comment les prisonniers ont pu mettre la main sur le pistolet mitrailleur avec lequel ils ont attaqué le directeur.

On ne sait pas si les détenus ont été tués par l'explosion ou par les échanges de tirs.

VOIR AUSSI:

Évasion par hélicoptère de la prison de St-Jérôme en mars 2013

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter