NOUVELLES

Caleb Scwab, mort dans une glissade d'eau au Kansas, a été décapité (VIDÉO)

11/08/2016 03:23 EDT | Actualisé 12/08/2016 10:55 EDT

Un garçon âgé de 10 ans ayant perdu la vie en descendant la plus haute glissade d'eau au monde dans un parc aquatique du Kansas est mort décapité, selon une source au fait de l'enquête.

Les autorités n'ont pas encore fourni d'explication pour la mort tragique du garçon, survenue dimanche lors d'une descente en radeau pneumatique à la glissade Verruckt du parc aquatique Schlitterbahn à Kansas City.

La source a fait cette révélation au sujet de la mort de Caleb Schwab sous le couvert de l'anonymat, mercredi.

Deux femmes ne faisant pas partie de la famille de la jeune victime et qui étaient aussi à bord du radeau ont été traitées pour des blessures au visage.

Les parents de Caleb, Scott Schwab, un membre de la Chambre des représentants du Kansas, et sa femme, Michele, n'ont pas fait de déclaration publique à propos de l'accident.

Les funérailles de l'enfant sont prévues vendredi.

Verruckt, qui signifie "fou" en allemand, comporte des radeaux pneumatiques pouvant accueillir plusieurs personnes qui dévalent une pente de 50 mètres de haut à une vitesse pouvant atteindre 112 kilomètres/heure avant de passer par une bosse de 15 mètres de haut et de terminer leur course dans une piscine.

Depuis le drame, les enquêteurs ont retiré les filets de sécurité qui recouvraient la portion du parcours entre la bosse de 15 mètres et la piscine.

Les baigneurs, qui doivent mesurer au moins 1,37 mètre, sont attachés au radeau par deux sangles en nylon ressemblant aux ceintures de sécurité des voitures, l'une étant située au niveau des hanches et l'autre traversant la poitrine en diagonale.

Chaque sangle est elle-même tenue en place par une courroie avec une fermeture autoagrippante plutôt qu'une boucle. Les baigneurs tiennent des cordes fixées à l'intérieur du radeau durant la descente.

Le parc a rouvert ses portes mercredi. Même si les visiteurs pouvaient apercevoir la haute tour de Verruckt en arrivant sur les lieux, l'accès à la glissade était bloqué par une clôture en bois de deux mètres de haut.

La porte-parole de Schlitterbahn, Winter Prosapio, a déclaré en entrevue avec l'Associated Press devant l'entrée du parc que l'entreprise ne ferait aucun commentaire sur la tragédie de dimanche par respect pour la famille éprouvée.

Mme Prosapio a dit ne pas être en mesure de comparer l'achalandage de mercredi avec celui d'une journée typique.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter