NOUVELLES

Rio 2016: les conditions de la météo causent des maux de tête aux organisateurs

07/08/2016 10:21 EDT

Les forts vents qui ont soufflé sur Rio de Janeiro dimanche matin ont causé des maux de tête aux responsables des compétitions d'aviron et de tennis.

En aviron, tout le programme a été annulé, tandis qu'au tennis, seule la rencontre sur le court central entre l'Allemand Dustin Brown et le Brésilien Thomaz Bellucci était en cours dimanche matin.

Ce n'est qu'au début de l'après-midi que les organisateurs ont donné le feu vert à la présentation des matchs sur les courts extérieurs.

La liste des matchs retardés incluait celui entre l'Allemande Angelique Kerber et la Colombienne Mariana Duque-Marino, sur le court numéro 1. La gagnante de ce duel doit ensuite croiser le fer avec la Québécoise Eugenie Bouchard.

Le court central du Centre olympique de tennis de Rio doit accueillir, tour à tour dimanche, l'Américaine Serena Williams, le Britannique Andy Murray, l'Espagnole Garbine Muguruza et le Serbe Novak Djokovic. L'Espagnol Rafael Nadal doit évoluer sur le court numéro 1, immédiatement après Kerber.

LIRE AUSSI:

>La Canadienne Carling Zeeman se qualifie pour les quarts de finale en aviron

>Aviron: le Canada sera représenté par 26 athlètes aux Jeux de Rio


En aviron, les responsables avaient d'abord fait savoir que les premières épreuves devaient commencer à 10 h 30, heure de Rio (9 h 30, heure du Québec), soit deux heures plus tard que prévu. Mais ils ont été contraints d'annuler tout le programme à l'horaire à cause de forts vents persistants.

Le directeur général de la Fédération internationale d'aviron, Matt Smith, a expliqué que des rafales soufflant à 54 km/h poussaient des bouées dans les corridors de course, et que certains bateaux ont chaviré pendant les séances d'entraînement. Il a ajouté que les courses seront présentées lundi et mardi, alors que l'on prévoit des vents moins forts.

"Nous espérons que ça va se calmer, a déclaré Smith, tout en précisant que le programme pourrait être prolongé d'une journée, jusqu'au dimanche 14 août. Nous sommes vieux et nous avons de l'expérience dans l'organisation de régates d'aviron. Nous avons plus d'un tour dans notre sac."

Quatre bateaux canadiens devaient négocier les eaux du stade Lagoa dimanche: le quatre sans barreur poids léger chez les hommes, le deux de couple poids léger chez les femmes, le deux sans barreur chez les femmes et le quatre sans barreur chez les hommes.

Au quatre sans barreur poids léger, Brendan Hodge, Maxwell Latimer, Nicolas Pratt et Eric Woelfl devaient passer par le repêchage. Dans les trois autres épreuves, il s'agissait de qualifications.

"C'est impossible de ramer dans ces conditions, a affirmé Peter Cookson, directeur de la haute performance chez Canada Aviron. Nous savons que nous avons une semaine entière devant nous, et je pense que nous devions être capables de compléter les épreuves samedi."

De forts vents et des eaux houleuses ont rendu les conditions difficiles samedi, au point ou l'embarcation de la Serbie a chaviré pendant l'épreuve du deux de pointe chez les hommes.

Les prévisions météorologiques font état de conditions venteuses au moins jusqu'à mardi.

"Malheureusement, les prévisions ne sont pas extraordinaires pour la semaine, mais dans un sport extérieur, vous êtes à la merci des éléments, a ajouté Cookson.

"Notre équipe était prête à une telle éventualité. Nous savons qu'il est parfois nécessaire d'attendre, même si vous êtes prêts à participer à la compétition. Tous les équipages inscrits aujourd'hui étaient prêts, et je sais qu'ils le seront lorsque viendra le moment de renouer avec l'action."

Les Canadiens lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Rio


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter