NEWS

Heavy Montréal 2016: 5 suggestions, une folle fin de semaine

03/08/2016 11:31 EDT | Actualisé 05/08/2016 06:50 EDT
Lise Gagne via Getty Images
Music concert and crowd. Shot at 1600 iso, grainy…. still print very nicely

Ce n’est pas la plus reluisante des programmations du festival Heavy Montréal depuis sa création. Comme l’a si bien écrit en février un collègue journaliste montréalais, c’était cependant impossible de surpasser la cuvée 2014, qui incluait Metallica, Anthrax, Lamb of God et Slayer. Du moins, en ce qui concerne les groupes vedettes. Mais bon, certains noms devraient néanmoins attirer quelques dizaines de milliers d’amateurs de musique au Parc Jean-Drapeau, les 6 et 7 août.

C’est Disturbed et Five Finger Death Punch qui sont les deux têtes d’affiche de l’événement cette année. Outre ces deux populaires formations, nous proposons les spectacles de Despised Icon, Volbeat et l’excellent groupe Mastodon. Évidemment, un paquet d’autres formations - comme Nightwish, Breaking Benjamin, Killswitch Engage, Blind Guardian, Black Label Society, Fear Factory, Cult of Luna et le groupe québécois Kataklysm – sont à considérer.

Five Finger Death Punch

Scène Molson Canadian – samedi – 21 h 30

Five Finger Death Punch (5FDP) avait fait belle impression avec son premier album The Way of the Fist (2007). Depuis, plusieurs journalistes musicaux se plaisent toutefois à dire que les cinq membres du band proposent toujours «le même album». Certains accusent d’ailleurs le groupe de tourner en rond avec leur sixième album Got Your Six, qui se nourrit une nouvelle fois des thèmes du patriotisme et de la guerre. Quoi qu’il en soit, ce groupe fondé à Las Vegas en 2005 a écoulé près de 119 000 exemplaires au cours de la première semaine de parution. Un exploit qui plaçait alors la formation en tête des meilleurs vendeurs en Amérique du Nord.

Avec Got Your Six, sorti en septembre 2015, les gars de 5FDP entraînent en effet leurs amateurs en terrain connu: des morceaux aux rythmes rapides, un groove metal omniprésent, des power balades et des arrangements sans flafla. La formule semble fonctionner à merveille. Le groupe, qui est en pleine tournée d’une quarantaine de dates, est très populaire auprès des amateurs de metal.

Mastodon

Scène Molson Canadian – samedi – 19 h 15

Mastodon avait dû annuler sa participation au festival l'année dernière. Le groupe de sludge progressif, originaire d’Atlanta (formé en 2000), sera donc doublement attendu à Heavy Montréal. Leur dernier disque, Once More ‘Round the Sun, qui sonne un brin comme un album plus ou moins réussi des Foo Fightters, est à la frontière entre un nouveau son et ce sludge qui caractérise son travail dans le passé. Néanmoins, Once More ‘Round the Sun a eu droit à un accueil enthousiaste de la part des amateurs du groupe qui a écoulé 34 000 exemplaires aux États-Unis au cours de la première semaine de diffusion.

Nous espérons que Mastodon va offrir plusieurs morceaux tirés de ces plus anciens disques, les excellents Blood Mountain (2006), Leviathan (2004), puis le meilleur d’entre tous, Remission (2002). Il ne faut quand même pas oublier les disques Crack the Skye (2009) et The Hunter (2011). À vrai dire, un show best of est à souhaiter. Par ailleurs, il sera peut-être possible d’entendre un nouveau morceau, puisque le groupe travaille en ce moment sur un nouvel album.

Volbeat

Scène Heavy – dimanche – 20 h 30

Formé en 2001, le groupe de musique metal danois Volbeat a proposé en juin un sixième album studio intitulé Seal the Deal & Let’s Boogie. Sur ce disque, Volbeat a délaissé les influences du rockabilly et du country auxquels on s’était habitué pour donner beaucoup de place au rock’n’roll. De toute façon, les festivaliers de Heavy Montréal pourront certainement entendre des morceaux tirés des autres albums comme Outlaw Gentlemen & Shady Ladies. C’est aussi une occasion de voir sur scène le guitariste Rob Caggiano (ancien membre d’Anthrax), qui s’est joint à Volbeat en 2013. Le buzz est assez fort aussi autour de la bande de Michael Poulsen.

Le spectacle de Volbeat, paraît-il, est très rythmé. Autre donnée intéressante: sa musique renferme divers styles musicaux qui peuvent faire changement durant cette journée consacrée au métal.

Disturbed

Scène Molson Canadian – dimanche – 21 h 30

Hormis Five Finger Death Punch, Disturbed est l’autre tête d’affiche du festival. En fait, c’est le groupe hard rock/metal de Chicago formé en 1994 qui aura la mission de clore l’événement. Le plus récent album, Immortalized, remonte à août 2015. Ce n’est pas un chef d’œuvre, mais certains des 17 morceaux de l’album devraient quand même s’avérer efficaces sur les planches. Espérons que les gars vont proposer plusieurs pièces de l’album Asylum (2010), certainement la meilleure offrande du band au cours de sa carrière. D’ailleurs, c’est le disque qui fut, en général, le plus populaire auprès des fans du groupe.

Despised Icon

Scène Canadian Molson – dimanche – 14 h

Mention spéciale pour le groupe originaire de Montréal, Despised Icon, qui reprend vie à la suite de la séparation de ses membres. La réputée formation de deathcore, qui n’avait pas offert de nouveau matériel depuis 2009, a tout récemment proposé un cinquième album studio de dix morceaux. Intitulé Beast, le disque est paru via l’étiquette allemande Nuclear Blast Records. On pourra d’ailleurs entendre des chansons du nouveau disque lors de leur prestation au festival.

Despised Icon s’est donné en spectacle dans plusieurs pays depuis sa création en 2002. Ses membres, dont les deux chanteurs Alexandre Erian et Steve Marois, sont considérés comme de belles bêtes de scène.

Heavy Montréal, du 6 au 7 août 2016. Pour toutes les informations, c'est ici.

Also on HuffPost

Votre été culturel en quelques dates hors de Montréal