ART DE VIVRE

Week-end en pleine nature à Boucherville, Longueuil et les environs

29/07/2016 02:41 EDT | Actualisé 01/08/2016 11:57 EDT
Sarah-Émilie Nault

Entre 150 000 et 200 000 amateurs de plein air s'y rendent chaque année. On y vogue, y pagaie, y pêche, y pédale et y campe au coeur de la nature, dans le silence le plus complet. Tout autour, chaque recoin de paysage semble chuchoter son envie de se laisser immortaliser en photos, en écrits ou en coups de pinceau. À quelques dizaines de kilomètres de ma maison montréalaise, j'ai l'impression de me trouver ailleurs, loin, là où un week-end se transforme en expédition. Petite incursion dans les splendeurs sauvages du parc national des îles-de-Boucherville et de ses environs montérégiens.

La nature à deux pas de la ville

C'est la place toute belle qu'on laisse à notre fleuve Saint-Laurent qui charme tout d'abord lorsqu'on pénètre dans le parc national des Îles-de-Boucherville. Puis, le bonheur de délaisser, le temps d'une ou de quelques journées, le monde urbain pour un univers sauvage, serein et quasi vierge. Au coeur de leur archipel, les 5 îles composant le parc national des Îles-de-Boucherville se laissent doucement découvrir par les visiteurs nombreux et souriants.

Au centre de location, les jeunes comme les plus vénérables visiteurs s'arrachent les kayaks, canots, Rabaskas, chaloupes et, depuis peu, surfs à pagaie (SUP: Stand Up Paddle Boards) afin de profiter du superbe sentier marin de 8 km balisés. Pendant que les pêcheurs taquinent les grands brochets, achigans à grande bouche, perchaudes et autres poissons, les randonneurs s'apprêtent à parcourir l'un ou certains des trois sentiers de l'île Sainte-Marguerite (ils font 1,5; 2,5 et 4 km). Les pique-niqueurs, fort nombreux, mais bien dispersés à travers le parc, lunchent entre amis ou en famille, s'arrêtant afin de profiter du soleil et de ces petits moments parfaits.

Je suis ébahie par l'endroit qui, à deux pas de l'autoroute, parvient pourtant à préserver tout du charme et de la quiétude faisant la renommé des parcs nationaux du Québec. Et moi qui ne me doutais guère qu'à 20 minutes de la métropole, se trouvait une terre célébrant ainsi le Saint-Laurent, la nature et les activités de plein air. Un parc où il faut se déplacer à vélo (un réseau de 21km de sentier y ceinture d'ailleurs le fleuve), où on saute sur un petit traversier pour se balader d'île en île et où les soirées se déroulent sur l'eau (en kayak de mer au coucher de soleil ou en croisière pour se rendre admirer les feux d'artifice de La Ronde) ou sur terre, lors d'ateliers de découverte (Castor au crépuscule, Safari nocturne ou encore au bord du feu).

C'est ici donc que je fis pour la toute première fois l'expérience d'un dodo dans une tente Huttopia, l'une des 25 toutes nouvelles acquisitions du parc et de l'île Grosbois (allo «glamping»: camping de luxe avec ce prêt-à-camper meublé où l'on retrouve chauffage d'appoint, tout ce qu'il faut pour cuisiner, dortoir cloisonné, deux chambres avec lits, table, chaises de cuisine et système d'éclairage fonctionnan à l'énergie solaire). À deux pas du site de camping conventionnel (50 tentes peuvent y prendre place), je me sens choyée de profiter d'un tel décor, d'un tel confort et de ces petits extras qui rendent ma vie de campeuse-venue-de-la-ville plus douce (le transport de nos bagages le long des 2,5 km reliant notre tente au centre d'accueil du parc, la livraison de notre souper préparé au restaurant du golf voisin et le déjeuner sous le soleil sur la terrasse du restaurant de ce même golf).

En montant avec nos vélos sur la navette fluviale au départ du parc de l'île Charron – là où prend désormais ses aises la toute nouvelle plage municipale de Longueuil, un bel endroit bien aménagé où passer la journée à se faire bronzer, se baigner et à casser la croûte – nous atteignons l'autre rive de la ville de Longueuil, là où nous empruntons un tronçon des 5300km formant la réputée piste cyclable de la route verte. (http://www.routeverte.com/) Des kilomètres au bord du fleuve puis en sentier que nous avons délaissé (à contrecœur) afin de fendre la ville pour nous rendre au marché public de Longueuil. Notre arrêt gourmand du midi? Le Garde-Manger de François, jolie boulangerie du marché où François Pellerin confectionne des boîtes à lunch santé (sandwichs au pain frais, salades, boisson et pâtisseries maison). (https://www.longueuil.quebec/fr/marche-public) À déguster sur une table à l'entrée du marché après avoir fait la tournée des kiosques des producteurs locaux et avoir pris part à quelques dégustations de produits bien frais.

Suer et se détendre

Afin de poursuivre dans cette lignée d'activités en plein air sur la rive sud de Montréal, je suis montée sur l'un des surfs à pagaie de Waves, une toute jeune compagnie récemment mise sur pied par Sophie-Christine Brideau, propriétaire sympathique et allumée de 23 ans. En collaboration avec le studio de yoga chaud Idolem de Boucherville, celle-ci propose des cours de yoga SUP (un cours de yoga traditionnel où le tapis est remplacé par une planche de surf à pagaie) sur les eaux parfois agitées des berges du Saint-Laurent aux abords de Boucherville (des cours d'initiation au SUP, des cours de SUP yoga et des sorties "spéciales" sont aussi offerts à Varennes et Longueuil). Une expérience originale, exigeante et fort amusante pour qui aime les nouveaux défis et n'a pas peur de se mouiller (littéralement, car les chances de tomber à l'eau frôlent les 100%).

Au terme de ce week-end de plein air et de repos en Montérégie, le Skyspa nous a ouvert les portes de ses bains chauds, bain vapeur, saunas secs, aire de repos, jolie terrasse de bois, chute d'eau froide, bain froid, salles de massage, bistro santé apaisant (malgré l'emplacement stratégique du spa au coeur du quartier dix30 de Brossard). Un endroit réconfortant où les règles de silence sont plus élastiques que dans certains autres spas bien connus et où la jolie vue du 4e étage s'accorde à merveille avec l'ambiance chaises en bois-arbres-cabanas-détente avant le retour au boulot.

-Pour préparer votre prochain week-end en Montérégie, c'est ici: http://www.tourisme-monteregie.qc.ca/fr

-Envie de découvrir la Montérégie à vélo? On visite: http://www.masortievelo.com/pistes-cyclables/

Week-end en nature à Boucherville et Longueuil

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter