NEWS

Déversement pétrolier en Saskatchewan : un grand impact sur les oiseaux

28/07/2016 10:33 EDT | Actualisé 28/07/2016 10:34 EDT

Le déversement d'environ 200 000 litres de pétrole dans la rivière Saskatchewan Nord a perturbé l'habitat naturel de plusieurs espèces animales. C'est le cas de celui des oiseaux : quatre décès sont déjà confirmés et que plusieurs oiseaux ont été capturés pour être nettoyés.

« Lorsqu'arrive une catastrophe, les oiseaux présents sur les lieux sont très vulnérables dans les premières heures, explique Mario Labonté, technicien en aménagement de la faune. Les oiseaux que l'on va capturer avec peu de pétrole sur leur plumage ont de très bonnes chances d'être réhabilités. »

« Mais lors d'un déversement, on ne peut pas être partout à la fois et forcément il y aura des oiseaux qui auront été contaminés sur une plus longue période, ajoute celui qui est également le président de la Fondation de l'oiseleur du Québec. Ces oiseaux-là vont essayer de se nettoyer eux-mêmes et vont ingérer le pétrole. Ils vont s'affaiblir assez rapidement. »

Plusieurs techniques sont d'ailleurs utilisées afin d'éloigner les oiseaux des zones contaminées pour éviter qu'ils se retrouvent souillés de pétrole.

« Il y a le pistolet effaroucheur qui projette un bruit très fort, comme un coup de feu par exemple, souligne Mario Labonté. Il y a plusieurs pièces pyrotechniques qui projettent différents types de bruits pour ne pas que les oiseaux s'habituent et se maintiennent à bonne distance des eaux contaminées. »

Un canon au propane est également utilisé. Une détonation à fréquence régulière éloigne les oiseaux des zones contaminées.

« Les oiseaux finissent souvent par s'habituer à ces bruits, donc ça prend du personnel qui patrouille sans cesse les secteurs contaminés pour les effaroucher », conclut-il.

VOIR AUSSI:

Mount Polley Mine Tailings Pond Breach

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter