NOUVELLES

Irak: des attentats font au moins 23 morts dans les environs de Bagdad

25/07/2016 12:09 EDT | Actualisé 25/07/2016 12:09 EDT

Un kamikaze a projeté son automobile bourrée d'explosifs sur un poste de contrôle de la police irakienne au nord de Bagdad, lundi, faisant au moins 14 morts et 41 blessés, tandis que 9 autres personnes ont perdu la vie dans une série d'attentats survenus dans la capitale, selon les autorités.

La première attaque s'est produite à Al Khalis, une ville située à environ 80 kilomètres au nord de Bagdad. Il s'agit d'une enclave chiite entourée d'une population sunnite dans la province de Diyala. Huit policiers et six civils ont été tués alors que 41 autres personnes ont été blessées.

L'attentat a été revendiqué par le groupe armé État islamique (ÉI) par le biais d'un communiqué publié sur un site web souvent utilisé par les djihadistes.

Plus tard lundi, d'autres bombes ont explosé dans trois zones commerciales distinctes de la capitale irakienne, enlevant la vie à neuf personnes. Selon les autorités médicales, les déflagrations ont également fait 26 blessés.

Bien que ces attaques n'aient pas encore été revendiquées, elles ressemblent à plusieurs autres commises récemment par des militants de l'ÉI, qui prennent fréquemment pour cible les zones commerciales et les rassemblements chiites.

Dimanche, un autre attentat du genre, perpétré à un poste de contrôle policier dans le district chiite de Kadhimiya, avait fait au moins 14 morts et 31 blessés.

VOIR AUSSI:

Bagdad aujourd'hui


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter