DIVERTISSEMENT

Viggo Mortensen, vedette de «Captain Fantastic», malheureux de l'échange de P.K. Subban

24/07/2016 09:36 EDT | Actualisé 24/07/2016 09:37 EDT

L'acteur américano-danois Viggo Mortensen, qui tient le rôle principal du film récemment sorti Captain Fantastic, est un grand partisan des Canadiens de Montréal.

Au cours d'une entrevue téléphonique accordée à La Presse canadienne, l'homme — qui s'est notamment fait connaître pour ses rôles dans Lord of the Rings (Le Seigneur des anneaux) et A History of Violence (Une Histoire de violence) — n'a pu s'empêcher de commenter l'échange controversé du défenseur étoile P.K. Subban.

Subban est passé des Canadiens aux Predators de Nashville en retour d'un autre défenseur étoile, Shea Weber, le 29 juin.

"J'en suis malade, j'en suis triste", a-t-il laissé tomber, ajoutant toutefois qu'il restait optimiste pour la suite des choses.

"C'est un sport d'équipe. Ce n'est pas un seul joueur qui fait que l'équipe est bonne ou non", a dit l'homme qui a été candidat à l'Oscar du meilleur acteur pour son interprétation dans le film Eastern Promises (Promesses de l'ombre) du réalisateur David Cronenberg.

"Il y a encore de très bons joueurs dans l'équipe et plusieurs vétérans montrent le bon exemple. Je ne pense pas que (l'échange) sera aussi néfaste que plusieurs partisans des Canadiens le craignent."

Dans Captain Fantastic, Viggo Mortensen prête ses traits à Ben, un père anticapitaliste qui élève ses six enfants dans une forêt en bordure du Pacifique, dans le nord-ouest des États-Unis.

La famille, éprouvée par le décès de la mère, vit isolée de la société, sans cellulaire ni gadget technologique. Celle-ci se consacre à offrir des funérailles à celle qu'ils pleurent comme elle l'aurait voulu. Les parents riches de la mère veulent quant à eux organiser un tout autre genre de cérémonie, en ville.

Viggo Mortensen a habité sur l'emplacement du plateau de tournage avant que le film, réalisé par Matt Ross, ne prenne vie. Il y a amené canot, bicyclettes, plantes, vêtements et articles de cuisine.

Les jeunes acteurs qui incarnent les enfants de Ben et Viggo Mortensen ont appris à se connaître en prenant part à un entraînement de type militaire plusieurs semaines avant le tournage.

"Nous avons tout fait ensemble, de sorte que quand nous avons tourné pour le premier jour, nous nous connaissions bien, avec nos forces et nos faiblesses."

L'acteur natif de New York s'est par ailleurs aisément mis dans la peau de son personnage, un passionné de littérature. La collection du livre du personnage est celle de... Viggo Mortensen. Des poètes québécois y côtoient Noam Chomsky et Howard Zinn.

Le récit de Captain Fantastic soulève plusieurs questions, souligne celui qui tient le rôle principal.

"Parfois (Ben) apparaît comme le meilleur père au monde, puis, d'une minute à l'autre, on pense plutôt que cet homme est une menace pour la société".

Quoi qu'il en soit, Viggo Mortensen partage certains points de vue du personnage tels que son approche en matière de communication.

Le manque de communication attribuable à la fascination pour les nouvelles technologies afflige plusieurs pays, estime l'acteur.

"Jouer à Pokémon Go, c'est une chose, et ce n'est pas mal en soit. Autrement, (on peut) s'informer sur ce qui se passe au sein de son gouvernement et de sa communauté et sur ce que les gens ont fait par le passé lorsqu'ils ont été confrontés à des problèmes de société et de communication liés à la guerre et à la pauvreté."

VOIR AUSSI:

Les réactions à l'échange de P.K. Subban

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter