NOUVELLES

La Sûreté du Québec a arrêté un membre influent des Hells Angels mercredi matin

20/07/2016 01:49 EDT | Actualisé 20/07/2016 01:52 EDT
ASSOCIATED PRESS
Police officers guard members of the rocker gang Hells Angels at the entrance of the district court in Duisburg, Germany, Monday, Aug. 30, 2010. A member of the Hells Angels is convicted of killing a member of the Bandidos, a rival rocker organization. (AP Photo/Frank Augstein)

La Sûreté du Québec (SQ) a arrêté mercredi matin un membre influent des Hells Angels.

L'Escouade régionale mixte de Montréal a procédé à l'arrestation d'André Sauvageau, en lien avec les projets d'enquête Magot et Mastiff.

L'homme de 60 ans a été arrêté alors qu'il se trouvait dans un restaurant sur la Rive-Sud de Montréal, indique la force policière dans un communiqué.

André Sauvageau doit comparaître jeudi au palais de justice de Montréal pour faire face à des accusations de gangstérisme, de trafic de stupéfiants, et pour avoir chargé une personne de commettre une infraction criminelle.

Les projets Magot et Mastiff ont jusqu'ici permis l'arrestation de 47 personnes en lien avec le crime organisé dans la grande région de Montréal, souligne la SQ. Les opérations avaient été déployées le 19 novembre dernier sur les territoires de Montréal, Laval, Lanaudière, Laurentides et de la Montérégie et 45 personnes avaient été arrêtées lors de cette seule journée.

La force policière précise que des têtes dirigeantes qui représentaient les gangs de rue, la mafia italienne et les bandes de motards ont été arrêtées alors qu'elles formaient une alliance pour garder le contrôle des territoires, l'approvisionnement et la distribution de stupéfiants dans la région métropolitaine de Montréal.

L'enquête se poursuit et d'autres arrestations pourraient survenir.

Deux individus sont toujours recherchés dans le cadre de cette enquête. Il s'agit de Jesse McCarthy, âgé de 39 ans, de Montréal, et de Patrick Williams, âgé de 41 ans, de Mascouche.

VOIR AUSSI:


Quelques clichés des Hells Angels


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter