NOUVELLES

Nice: l'auteur de l'attentat se serait radicalisé rapidement, selon Cazeneuve

16/07/2016 08:53 EDT | Actualisé 16/07/2016 08:55 EDT

NICE — Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a soutenu samedi que l'auteur de l'attentat de Nice s'était radicalisé "très rapidement".

Cette déclaration a été faite quelques heures après que l'État islamique eût revendiqué la responsabilité de l'attentat, affirmant que l'homme qui a foncé dans la foule avec un camion était "un soldat" du groupe armé.

Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un individu de 31 ans originaire de la Tunisie, est mort dans l'attaque, abattu par les policiers.

Les autorités françaises avaient indiqué vendredi qu'il possédait un dossier criminel, mais qu'il n'avait apparemment pas d'activités terroristes.

Mais Bernard Cazeneuve a déclaré samedi, à l'issue d'un conseil des ministres, "qu'il semble qu'il ait adhéré à l'idéologie islamiste radicale tout récemment".

Images des attaques de Nice du 14 juillet 2016

Cette constatation survient après les arrestations et les témoignages de cinq personnes, soit l'ex-femme du tueur et quatre de ses amis.

Entre-temps, la Promenade des Anglais, de Nice, où s'est déroulé l'attentat a été rouverte partiellement à la circulation automobile samedi. La célèbre avenue reprend graduellement vie aors que l'attaque de jeudi soir a fait 84 morts et 202 blessés.

D'autre part, les gens continuent de se rendre à un mémorial improvisé pour y déposer des fleurs, des bougies et des messages, en hommage aux victimes. Un deuil national de trois jours a été décrété en France.

LIRE AUSSI:

» Ce que l'on sait de l'auteur de l'attentat de Nice

» Les dessins en hommage aux victimes de Nice

» Les Unes des journaux après l'attaque

» Un vacancier raconte la scène


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter