POLITIQUE

Pierre Karl Péladeau revient sur le suicide de sa mère, Raymonde Chopin, survenu il y a 40 ans

15/07/2016 12:53 EDT | Actualisé 15/07/2016 12:55 EDT

Pierre Karl Péladeau avait 14 ans lorsque sa mère, Raymonde Chopin, s'est donné la mort. Vendredi, dans un message d'amour lui rendant hommage, l'ancien député de Saint-Jérôme est revenu sur cet épisode sombre de sa vie, survenu il y a 40 ans, et a appelé les Québécois «à parler (du suicide) pour mieux comprendre».

pkp

«Raymonde Chopin, dans une grande souffrance qu’elle croyait insurmontable, posait un geste sans lendemain, s'est exprimé l'ancien politicien sur sa page Facebook. Pour mon frère, mes sœurs et moi, l’amour dont elle nous enveloppait disparaissait pour toujours.»

C'était le 21 juillet, se souvient-il. Montréal accueillait à cette époque les Jeux olympiques d'été. Pierre Karl Péladeau se trouvait à Sainte-Adèle où il travaillait comme aide-jardinier.

«Je coupais le gazon. Il devait être 14h quand, un peu surpris de la voir surgir en plein après-midi au travail, ma blonde est venue me voir. Elle a prononcé quatre mots si définitifs qu’ils ont changé le cours de ma vie : ta maman est morte. Je suis resté là, figé, sous le choc. Ma mère, hospitalisée depuis plusieurs mois, s’était suicidée.»

L'hommes d'affaires, qui avait confié l'an dernier avoir songé au suicide au cours de sa vie, estime qu'il est important de parler de ce fléau social pour le prévenir.

«C’est toujours difficile. Mais il faut parler de ces moments de la vie, souvent tabous, qui laissent des cicatrices et des vides immenses. Il faut en parler pour mieux comprendre, pour être plus à l’écoute et aider les gens qui combattent le mal de vivre sous toutes ses formes.»

Il a invité en terminant les Québécois «à être attentif à [leurs] proches, à [leur] entourage, à [leurs] amis et à [leurs] collègues de travail». «Nous pouvons toutes et tous, à notre manière, faire une différence dans la vie d'une personne qui nous est chère», a-t-il assuré.

Pierre Karl Péladeau a quitté la vie politique en mai dernier, moins d'un an après avoir été couronné chef du Parti québécois..

VOIR AUSSI :

INOLTRE SU HUFFPOST

7 bourdes de PKP en politique