POLITIQUE
12/07/2016 04:13 EDT | Actualisé 13/07/2016 07:39 EDT

Soins à domicile: Québec annonce le premier versement d'une enveloppe de 60 M $ (VIDÉO)

Québec annonce le premier versement d'une enveloppe supplémentaire de 60 millions $ pour les soins à domicile.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et la ministre des Aînés, Francine Charbonneau, ont fait part mardi du versement des premiers 51,9 millions $. Les 8,1 millions $ restants feront l'objet d'une annonce ultérieure.

Le gouvernement Couillard dit avoir déboursé 138 millions $ supplémentaires pour ces soins depuis son arrivée au pouvoir, en 2014. Lors de la campagne électorale de 2014, les libéraux avaient promis d'investir 150 millions $ pendant cinq ans.

Le ministre Barrette a tenu à rappeler que son gouvernement avait "en même temps atteint l'équilibre budgétaire, trouvé des sommes" pour les soins à domicile. Le gouvernement Parti québécois, qui s'était engagé à investir 100 millions $ par année, n'avait pas budgétisé cette dépense, a-t-il déploré.

Le ministre a toutefois reconnu que d'autres investissements seraient nécessaires.

M. Barrette a d'ailleurs interpellé le gouvernement fédéral pour qu'il remette l'argent qu'il s'était engagé à transférer aux provinces pour les soins à domicile. Il a d'ailleurs dénoncé le fait que les questions de santé aient été reléguées au second plan à la dernière réunion des ministres des Finances, le 20 juin dernier à Vancouver.

Les sommes promises mardi seront distribuées "dans les prochains jours" selon la richesse relative des régions. "Les régions plus pauvres recevront un montant proportionnellement différent des régions plus riches", a précisé le ministre.

Les montants iront directement dans les services, a assuré M. Barrette. Les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISS) et les Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSS) devront également présenter un plan de dépenses au ministère, qui fera le suivi.

Les soins à domicile représentent des coûts de 1,3 milliard $ dans le budget en santé alors que 340 000 personnes reçoivent ces services.

Voir aussi:

Gaétan Barrette n'a pas la langue de bois

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter