BIEN-ÊTRE

Les femmes montrent leurs poils sur Twitter avec #LesPrincessesOntDesPoils

12/07/2016 09:13 EDT | Actualisé 12/07/2016 09:13 EDT

Elles ont des poils et elles le montrent. Sur Twitter, les internautes utilisent le hashtag #LesPrincessesOntDesPoils pour montrer que oui, on peut être une femme et se passer d'épilation.

Elles n'hésitent pas à poster des images de certaines parties de leurs corps que nous sommes habitués à voir épilées ou rasées à la perfection - jambes, aisselles, maillot.

Les raisons évoquées sont diverses, mais premièrement, il s'agit d'affirmer qu'on fait ce qu'on veut de son corps.

Est invoquée aussi l'inégalité entre les hommes et les femmes sur ce point.

À l'origine de ce tag, il y a une jeune Française, Adèle Labo. Elle a 16 ans, étudie en 5e au lycée en Belgique (l'équivalent de la 5e secondaire au Québec) et le poil est un combat qui lui tient à cœur.

"Ça me touche. Quand j'étais petite, en primaire ou au collège, on me faisait beaucoup de remarques qui m'ont blessée", explique-t-elle au HuffPost. Des remarques que beaucoup de jeunes filles vont reconnaître, comme "tu ressembles à un gorille" ou "c'est moche". Aujourd'hui, avec le soutien de sa famille, elle affirme se sentir beaucoup mieux avec ses poils: "j'avais envie d'aller plus loin, d'être libérée".

Ce tag, qui reprend le nom de son site sur lequel elle poste régulièrement des photos, elle l'a lancé dans la soirée du 11 juillet pour encourager les filles à se sentir elles aussi plus à l'aise avec leurs poils.

Très rapidement, le tag a été pollué de commentaires extrêmement négatifs, ce qu'Adèle trouve dommage, mais elle sait que c'est grâce à ce genre d’initiatives que les mentalités peuvent évoluer. Au quotidien, elle arrive maintenant à répondre à ceux qui la critiquent, et même à les faire changer d'avis. À ce sujet, elle ajoute que "la plupart du temps, ce sont les femmes elles-mêmes qui pensent que c'est un problème".

VOIR AUSSI:


Les poils dans l'histoire