NOUVELLES

Une étape importante un an après l'ouverture du chantier du pont Champlain

08/07/2016 09:33 EDT | Actualisé 08/07/2016 09:34 EDT
Radio-Canada

MONTRÉAL - Il y a un an s'ouvrait l'un des plus grands chantiers en Amérique du Nord, qui mènera, si tout se déroule comme prévu, à l'inauguration du nouveau pont Champlain en 2018.

Un nouvel ensemble de structures qui sera érigé dans les prochains jours marquera d'ailleurs le coup.

La pose des 38 semelles de béton qui seront déposées sur le fond marin qui longe les 3,4 kilomètres du futur pont pourra bientôt débuter, a confirmé à La Presse canadienne le groupe Signature sur le Saint-Laurent (SSL).

Une fois les semelles - qui font 12 mètres en largeur et en longueur et deux mètres en profondeur - installées, les piles d'amorce, des piliers plus étroits, pourront être coulées. Ces ouvrages serviront de base pour qu'une plateforme de travail puisse venir compléter cet ensemble.

La pose de semelles et de piles d'amorce marque une étape importante dans la construction de ce qui remplacera le pont le plus fréquenté au Canada. Des essais ont d'ailleurs été faits la semaine dernière avec l'installateur flottant de fondations (IFF), une imposante structure à plateau rotatif importée de Belgique.

Le premier anniversaire du mégaprojet est d'ailleurs souligné ce vendredi, alors que plusieurs intervenants impliqués dans le projet seront présents sur les rives du fleuve Saint-Laurent pour dresser l'état des lieux du chantier, notamment le ministre canadien de l'Infrastructure et des Collectivités, Amarjeet Sohi, le ministre québécois des Affaires municipales, Martin Coiteux et le maire de Montréal, Denis Coderre.

Un projet de 4,25 milliards $

La nouvelle structure qui reliera Montréal à la Rive-Sud aura une durée de vie estimée à 125 ans. L'ancien pont, construit en 1961, était emprunté par 140 000 véhicules chaque jour en 2011.

Les travaux du pont Champlain s'élèvent à 4,25 milliards $, une facture qui couvre tant la conception que la construction et les aménagements routiers. Le projet est financé en partenariat public-privé (PPP) par Infrastructure Canada et par le SSL, le consortium choisi par Ottawa.

La question qu'un péage soit installé a longuement été débattue, mais le premier ministre Justin Trudeau avait toutefois promis, en campagne électorale, de ne pas soumettre les automobilistes à une contribution au passage.

"Le pont Champlain est un pont essentiel, pas juste pour Montréal et pour la région, mais aussi pour l'économie du Canada", a dit M. Trudeau en septembre 2015.

Le consortium SSL regroupe SNC-Lavalin, ACS et Hochtief. Il assumera la responsabilité de l'entretien du pont pendant les 30 ans qui suivront l'inauguration. L'ouverture est prévue pour le 1er décembre 2018, mais des travaux routiers tels que la réfection de l'autoroute 15 se poursuivront jusqu'en 2019.

Plusieurs autres entreprises québécoises sont également impliquées, telles que le groupe CANAM, Chenail et Gravel Auto. À l'annonce de l'obtention par le groupe CANAM du plus important contrat de son histoire, en mai 2015, le président et chef de la direction de l'entreprise, Marc Dutil, avait estimé qu'entre 10 000 et 45 000 tonnes d'acier seraient nécessaires afin de compléter l'ouvrage.

Certaines semelles pèsent quant à elles 750 tonnes de béton.

Prochaines étapes à venir dans la construction du nouveau pont Champlain

  • Opérations de préfabrication de certaines pièces : automne 2015 à printemps 2017
  • Excavation maritime : automne 2015 à automne 2016
  • Installation des semelles, piles et chevêtres : hiver 2016 à été 2017
  • Installation de la superstructure et du tablier : automne 2016 à printemps 2018
  • Travaux de finition : été 2017 à été 2018
  • Pylône principal : automne 2015 à printemps 2018
  • Travée arrière vers le fleuve Saint-Laurent : automne 2015 à printemps 2017
  • Travée principale chevauchant la Voie maritime du Saint-Laurent : printemps 2017 à printemps 2018
  • Travaux de finition : printemps 2017 à automne 2018

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter


INOLTRE SU HUFFPOST

Le futur pont Champlain