NOUVELLES

Conflit à Postes Canada : confusion autour de la livraison des passeports

08/07/2016 08:16 EDT | Actualisé 08/07/2016 08:17 EDT

La possibilité d'un conflit de travail chez Postes Canada inquiète des citoyens de Sherbrooke en attente de leur passeport pour partir en vacances à l'étranger.

Les informations de Passeport Canada sont loin de les rassurer, et ils craignent de ne pas recevoir leur passeport à temps.

France Fleury et sa famille ont prévu un voyage au Costa Rica à la fin du mois de juillet. Le 25 juin, elle s'est rendue à Pointe-Claire pour déposer les demandes de passeport de sa famille. Sur le reçu, il est indiqué que les documents seront acheminés d'ici le 12 juillet.

Toutefois, le conflit qui s'envenime entre les employés et la direction de Postes Canda, de même que la menace d'un lock-out, fait craindre le pire à France Fleury.

À trois reprises, elle a téléphoné à un agent de Passeport Canada pour s'assurer que les documents seront postés à temps pour son voyage. Les réponses qu'on lui fournit sont différentes à chaque appel : soit on lui demande de venir chercher ses passeports elle-même, soit on lui assure qu'ils seront envoyés à temps.

« L'histoire change tous les jours, et ce n'est pas clair sur le site de Passeport Canada. Quand on regarde [sur leur site], ils ne nous disent pas non plus que c'est complètement interrompu. À quoi peut-on se fier? À la version un, deux, trois des appels ou le site qui n'est pas clair? », s'indigne-t-elle.

france fleury

Aucun envoi avant que la situation ne soit stabilisée

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), responsable de l'émission des passeports, souligne qu'aucun passeport ne sera posté tant que le service de courrier ne sera pas assuré.

Pour les cas similaires à celui de Mme Fleury, qui ont fait leur demande après le 24 juin, la porte-parole du ministère, Nancy Caron, affirme que les demandeurs pourront récupérer leur passeport en personne à un endroit convenu.

Quant aux cas non urgents, dont les passeports sont normalement envoyés par la poste, il faudra attendre la reprise normale du service postal. Lorsque celui-ci recommencera, les demandes seront traitées selon leur ordre de réception avant l'instauration des mesures spéciales.

Toutes ses informations, assure Nancy Caron, seront disponibles sous peu sur le site Internet du ministère.

La situation pourrait changer, selon l'évolution des négociations entre le syndicat et Postes Canada, qui a proposé trente jours supplémentaires de discussions, mais IRCC veut attendre que la situation soit stabilisée avant de reprendre les envois postaux.

Voir aussi:

Les tampons de passeports