BIEN-ÊTRE

Le musicien canadien Robb Nash a posé un geste incroyable pour ses fans suicidaires

04/07/2016 06:38 EDT | Actualisé 04/07/2016 07:15 EDT
Jonathan Kozub via Getty Images

Le musicien Robb Nash, originaire de Winnipeg, parcourt le pays avec son groupe pour donner des conférences sur le suicide, la toxicomanie et la santé mentale aux jeunes.

Le groupe se rend dans des écoles, des centres de détention et des réserves autochtones. Robb Nash a raconté au Washington Post que des fans viennent souvent le voir pour partager avec lui leurs pensées suicidaires, lui apportant parfois leurs notes de suicide ou des rasoirs qu'ils ont utilisé pour s'auto-mutiler. Au fil des ans, il a amassé plus de 500 notes de jeunes ayant des pensées suicidaires.

Récemment, le musicien a choisi d'amener 120 de ces notes à un tatoueur et de faire tatouer les signatures sur son bras droit.

Il espère que ses tatouages lui serviront à aider les jeunes qui se confient à lui.

«Dans ces moments, je pourrai leur montrer mon bras et ils pourront voir les noms de toutes ces personnes qui ont déjà ressenti la même chose et qui ont trouvé la force d'aller chercher de l'aide et de continuer à vivre», a-t-il écrit dans un message sur Facebook.


Les tatouages proviennent des 120 premières notes qu'il a reçues et Robb Nash promet qu'il va s'arrêter là. Il veut éviter que des jeunes lui amènent des notes de suicide dans l'espoir de retrouver leur nom sur son bras.

Une idée de ses fans

L'idée mes venue de nos fans.

«Plusieurs d'entre eux se sont fait tatouer des paroles de nos chansons ou notre logo, et je voulais leur montrer qu'ils font autant partie de ma vie que moi de la leur», a-t-il confié à CBC.


Quelques semaines après s'être fait tatouer, Robb Nash a partagé une photo de l'une des jeunes filles dont le nom apparaît sur son bras. Elle-même s'est fait tatouer des paroles d'une chanson du groupe, Thief of Colors, qui porte sur la dépression et l'abus de substance.

Robb Nash a souffert de dépression et pensé au suicide après un accident de voiture subi à l'âge de 17 ans, à la suite duquel il a initialement été déclaré mort.

Il s'est rétabli, mais a encore des séquelles de l'accident.

C'est cette expérience qui l'a poussé à utiliser la musique pour inspirer et influencer les jeunes.

Êtes-vous dans une situation de crise? Besoin d'aide? Si vous êtes au Canada, trouvez des références web et des lignes téléphoniques ouvertes 24h par jour dans votre province en cliquant sur ce lien.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

9 causes sournoises de la dépression