NOUVELLES

Le «plus gros trafiquant de drogue de synthèse» de Colombie a été arrêté

24/06/2016 04:05 EDT | Actualisé 24/06/2016 04:07 EDT
Janine Costa / Reuters
An anti-narcotics police chemist tests cocaine from a seized brick during a media conference at a police headquarters in Lima, April 6, 2016, as a result of an operation held last week when police said they confiscated more than 1 ton of the drug. REUTERS/Janine Costa

Le "plus gros trafiquant de drogues de synthèse" de Colombie où il est considéré comme le roi de la "cocaïne rose", a été arrêté à Medellin (nord-ouest), a annoncé vendredi le président colombien Juan Manuel Santos.

Approvisionné par les cartels mexicains, Alejandro Arboleda Uribe, est connu comme celui qui a introduit en Colombie "la cocaïne rose, nom de la substance 2CB dans le monde des stupéfiants et des fêtes électroniques", ce qui lui vaut le surnom de "Alejo 2CB", a expliqué la police colombienne dans un communiqué.

Cette drogue de synthèse est plus forte et plus chère que la cocaïne provenant de la feuille de coca.

Le trafiquant est poursuivi pour "trafic, fabrication de stupéfiants et association de malfaiteurs".

Il a été arrêté dans un quartier de Medellin, deuxième ville de Colombie, lors d'une vaste opération qui a mené à l'interpellation de 13 autres membres présumés d'un "réseau international de trafic de drogue synthétique" qui distribuait des amphétamines en Colombie, ainsi que dans d'autres pays d'Amérique du Sud, d'Etats-Unis et d'Europe, selon la police.

Outre la production et la commercialisation de marijuana et de drogues de synthèse, la Colombie est le premier producteur mondial de feuilles de coca, composant de base de la cocaïne. Selon le dernier rapport de l'ONU, elle a exporté quelque 442 tonnes de cette drogue en 2014.

VOIR AUSSI:

Les stars et la drogue

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter