NOUVELLES

Essai Mercedes-Benz Classe C Coupe 2017 : confort en premier (PHOTOS)

22/06/2016 10:05 EDT | Actualisé 22/06/2016 10:06 EDT
Courtoisie

Il faut pratiquement un cours intensif pour devenir un expert de la gamme Mercedes-Benz. Il y a un modèle dans tous les segments, et une panoplie de versions de chacun de ces modèles. Mais vous savez, si l’on offre un produit pour tous les goûts et besoins, on aura plus de consommateurs qui franchiront les portes de notre concessionnaire, tout simplement.

Mercedes-Benz Classe C Coupe 2017

C’est là que la Mercedes-Benz Classe C Coupe 2017 entre en jeu. Elle ne représentera pas un gros pourcentage des ventes totales de la gamme C, mais si un jeune professionnel sans famille qui veut afficher sa liberté et sa personnalité dynamique au volant d’un coupé stylé entre chez un détaillant Mercedes-Benz avec un budget d’environ 55 000 $, le constructeur aura quelque chose à lui offrir.

LIRE AUSSI

Essai routier Mercedes-Benz Classe C Cabriolet 2017

Car la raison d’être d’une version deux portes est beaucoup plus reliée aux émotions qu’à la logique. On perd de la polyvalence et de l’espace au profit d’une silhouette plus sportive. Parfois, l’on obtient également un comportement routier plus sportif (comparativement à la version berline) grâce à quelques ajustements au niveau de la suspension.

Ce n’est pas le cas avec la Classe C Coupe 2017 et plus spécifiquement la variante C300 que j’ai eu l’occasion d’essayer lors d’un court voyage au Saguenay, quelques mois après que mon collègue ait eu l’occasion d’essayer la voiture en Espagne.

Non, cette dernière met l’accent beaucoup plus sur le confort et c’est très bien ainsi. En fait, en termes de coupés de luxe dans cette gamme de prix, il n’y a pas d’équivalents au niveau du confort et du silence de roulement, que vous rouliez sur les routes de Malaga ou de Chicoutimi. Bon, j’exclus évidemment la diabolique C 63 AMG S Coupe. Ça, c’est un autre monde et une autre réalité. Ici, je ne parle uniquement de la C300 2017.

Cette dernière est propulsée par un moteur quatre cylindres turbo de 2,0 litres développant 241 chevaux et 273 lb-pi de couple livré à seulement 1 300 tr/min. La puissance est envoyée aux quatre roues grâce au système de traction intégrale 4MATIC de série et une boîte automatique à sept rapports. Sur papier, il faut compter 6,0 secondes pour atteindre 100 km/h.

Sur la route, la C300 n’est aucunement lente, mais on n’en voudrait parfois un peu plus. Elle ne vous collera pas dans votre siège et les accélérations, bien que franches, ne sont pas non plus foudroyantes. Idem pour les reprises. Ce n’est pas nécessairement une critique, mais bien une réalité d’un modèle entrée de gamme. Si vous désirez des performances plus remarquables, la C 43 AMG et son moteur de 362 chevaux qui fera son apparition sous peu comblera amplement vos besoins. Autre point intéressant, la C300 ne vous fera pas mal à la pompe.